La NASA annonce le grand final de Cassini

La NASA annonce le grand final de Cassini

Depuis 2004, la sonde Cassini tourne autour de Saturne, étudiant la géante gazeuse, ses anneaux et ses lunes. Avant qu’elle ne s’avère incontrôlable, elle plongera le 15 septembre prochain dans l’atmosphère de la planète pour s’y consumer.

Lancée en 1997, la sonde de la NASA Cassini a vogué pendant 7 ans avant d’atteindre son objectif le 30 juin 2004 : Saturne. Là-bas, elle est devenue le premier, et le seul à ce jour et pour un moment, satellite artificiel de la deuxième plus grande planète du Système solaire. Les retours scientifiques de cette mission sont nombreux, mais le temps est venu d’y mettre fin.

Le grand final de Cassini aura lieu le 15 septembre

La sonde sera bientôt à court de carburant et le risque est de ne plus pouvoir piloter sa ronde autour de Saturne. L’agence américaine ne veut pas que, hors de contrôle, Cassini finisse par s’écraser sur les lunes Titan ou Encelade qui présentent potentiellement des conditions favorables au vivant. Or la sonde n’a pas été suffisamment stérilisée puisqu’elle n’était pas censée atterrir quelque part… Cassini aura cependant une conclusion à la hauteur de ses accomplissements : le 15 septembre prochain, elle plongera dans l’atmosphère de Saturne, récoltant et transmettant vers la Terre d’ultimes relevés avant de se consumer. La NASA a récemment mis en ligne une superbe vidéo rappelant les grands moments de la mission et présentant ce «grand final». Ci-dessous, nous vous proposons une version sous-titrée en français de cette vidéo.

Si Cassini est un immense succès scientifique, c’est aussi un exemple fort de la coopération entre les États-Unis et l’Europe en matière spatiale. En effet, l’antenne de communication principale de la sonde a été fournie par l’Agence Spatiale Italienne (ASI) tandis que le module Huygens qui s’est posé sur Titan a été réalisé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). On notera que Huygens a ainsi signé l’atterrissage le plus lointain de la Terre jamais tenté et réussi !

Lors d’une conférence de presse du 4 avril, le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA expliquait ce grand final (vidéo ci-dessous, uniquement en anglais).