Thomas Pesquet et 18 000 visiteurs pour les 20 ans de la Cité de l’espace

Thomas Pesquet et 18 000 visiteurs pour les 20 ans de la Cité de l’espace

Pour ses 20 ans, la Cité de l’espace a accueilli le 15 octobre 18 000 personnes et l’astronaute Thomas Pesquet. Il a ramené la pierre de Mars que le centre de culture scientifique lui avait confiée. Elle repartira vers la planète rouge en 2020.

Une journée exceptionnelle ! Sous un ciel bleu plus estival qu’automnal, la Cité de l’espace ouvrait ses portes gratuitement le 15 octobre. Il s’agissait pour le centre de culture scientifique toulousain de célébrer ses 20 années d’existence la veille de l’ouverture du Congrès Mondial des Astronautes qu’elle accueille.

Claudie Haigneré, marraine de la Cité de l’espace

En effet, depuis 20 ans (ouverture en juin 1997), la Cité de l’espace de Toulouse permet à tous, petits et grands, de vivre l’aventure spatiale et de comprendre tout ce qu’elle nous apporte en terme de connaissances et de retombées technologiques. Pour cette journée exceptionnelle, Claudie Haigneré, première Française dans l’espace et marraine de la Cité de l’espace, était bien évidemment présente (photo ci-dessous avec Jean-Baptiste Desbois, directeur général de la Cité, à ses côtés).

20ans-claudie

Thomas Pesquet ramène la pierre de Mars de la Cité de l’espace

Un public nombreux (record de fréquentation) était présent pour l’événement et pour voir et écouter l’astronaute français de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) Thomas Pesquet raconter sa mission Proxima de 6 mois à bord de la Station Spatiale Internationale.

20ans-public

 

20ans-thomas

L’astronaute a aussi officiellement ramené la pierre de Mars que la Cité de l’espace lui avait confiée avant son départ pour l’orbite terrestre. Dans la vidéo ci-dessous, Thomas Pesquet explique la symbolique attachée à cette démarche.

Le 15 octobre, Thomas Pesquet a donc remis cette pierre de Mars à Jean Baptiste Desbois (directeur général de Cité de l’espace) et Sylvestre Maurice (astronome de l’IRAP, Institut de Recherche en Astronomie et Planétologie de Toulouse). Ce dernier prélèvera un morceau de la pierre pour le placer comme cible de calibration de l’instrument laser SuperCam qui équipera le futur rover martien de la NASA qui doit décoller en 2020. La pierre reviendra alors sur la planète rouge ! Ce petit prélèvement entamera peu la pierre de Mars de la Cité de l’espace qui sera prochainement exposée au public.

20ans-pierre

La journée anniversaire du 15 octobre s’est poursuivie avec l’arrivée des premiers astronautes présents à Toulouse pour leur congrès en présence de Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole. Sur la scène il y avait par exemple le Français Michel Tognini ou encore Bruce McCandless connu pour avoir été le premier à tester le «fauteuil volant» (en réalité le MMU pour Manned Maneuvering Unit) en 1984 ce qui a conduit à cette photo extraordinaire où il flotte en scaphandre au-dessus de la Terre sans être relié à son vaisseau spatial (en l’occurrence la navette Challenger). Bertrand Piccard, qui a accompli le premier tour de Terre en avion solaire était également là.

20an-astronautes

Des représentants des partenaires fondateurs de la Cité de l’espace sont venus saluer les 20 ans de cet endroit devenu une référence européenne et internationale en la matière. Il y’a avait ainsi Lionel Suchet (Directeur Général Délégué du CNES), Nicolas Chamussy (Vice-Président exécutif d’Airbus Space Systems), Carole Delga (Présidente du Conseil régional Occitanie), Brigitte Quilhot-Gesseaume (représentant Mme la Rectrice Hélène Bernard), Claudie Haigneré (astronaute, conseillère auprès du Directeur Général de l’ESA) et François Lalaurette (représentant Mr Lacave, Directeur Général de Météo-France).

20ans-fondateurs

Pour conclure, une projection d’images sur la maquette taille réelle du lanceur Ariane 5 a évoqué l’aventure spatiale avant de simuler un envol de la fusée européenne. Et juste à ce moment-là, le public a pu se tourner vers le ciel pour voir passer d’ouest en est une «étoile» plus brillante que les autres : la Station Spatiale Internationale qui reflétait dans la nuit la lumière du Soleil. Une façon pour les 6 astronautes actuellement là-haut de dire «bon anniversaire»  !

Crédit photo général : Oliver Sanguy / Cité de l’espace