Comète et Mars au programme !

Comète et Mars au programme !
Explorations Extrêmes, la nouvelle exposition temporaire de la Cité de l’espace ouvre ses portes le 26 avril : grâce à elle, attrapez une comète et roulez sur Mars ! Des aventures comprises dans le prix d’entrée du parc toulousain.

Dès le samedi 26 avril, la Cité de l’espace de Toulouse vous propose d’arpenter le système solaire et plus particulièrement d’explorer deux destinations emblématiques. Tout d’abord la célèbre planète rouge, Mars, qui reste sur le devant de la scène notamment grâce au rover Curiosity qui roule à sa surface depuis août 2012. Dans un décor martien, vous pourrez voir une maquette taille réelle de cette extraordinaire «automobile» de 900 kg dotée de 6 roues et de la taille d’une voiture de type citadine.
Grande nouveauté de cette année, partez à la rencontre d’une comète, ces astres vagabonds, sortes de boules de neige sale qui sont des témoins de l’état de notre système solaire lors de sa formation. On a en tête l’impressionnante queue que les comètes déploient lorsqu’elles fondent en partie en s’approchant du Soleil. Mais à quoi ressemble la surface de leur noyau, cette boule de neige sale qui peut faire plusieurs kilomètres de largeur ? Avec Explorations Extrêmes vous verrez une reconstitution unique au monde de la surface de ces objets. Ci-dessous, reécoutez l’émission « Toulouse Capitale des Etoiles » (France Bleu Toulouse) du 26 avril au cours de laquelle l’exposition était présentée.


À quoi ressemble la surface d’une comète ? En s’appuyant sur des informations fournies par des astronomes, la Cité de l’espace a reconstitué l’aspect d’un noyau cométaire comme si on pouvait se poser dessus ! Et avec l’atterrisseur Philae en vedette.
Crédit : Cité de l’espace / Laurent Garcia


La partie comète d’Explorations Extrêmes est plus particulièrement dédiée à la mission Rosetta de l’Agence Spatiale Européenne (dossier complet ici). Partie en 2004, cette sonde va pour la première fois se mettre sur orbite autour d’une comète au mois d’août prochain. La comète choisie s’appelle 67P/Churyumov-Gerasimenko (du nom des deux astronomes qui l’ont trouvée en 1969). Mais l’aventure européenne ira plus loin ! En novembre prochain, la sonde Rosetta larguera le module Philae de 100 kg qui se posera sur le noyau de la comète. Un tel atterrissage n’a jamais été tenté. Pour mieux vivre et comprendre cette aventure, Explorations Extrêmes expose une maquette taille réelle de Philae qui explique comment l’engin se posera. Des ateliers vous livreront aussi les secrets de la «cuisine cométaire». Et le terme cuisine n’est pas usurpé, car vous mélangerez des ingrédients afin de fabriquer vous-mêmes, guidés par des «chefs» spécialistes des «recettes astronomiques», un noyau de comète.


La Coupole de l’Astronome : un observatoire équipé d’instruments de pointe pour permettre à tous d’accéder aux beautés du ciel.
Crédit : Cité de l’espace / Laurent Garcia


Enfin, la nouvelle exposition temporaire s’accompagne de la mise en service de la Coupole de l’Astronome. Ce véritable observatoire astronomique est situé dans le jardin de la Cité de l’espace et est équipé d’instruments de pointe, mais aussi d’équipements spécifiques facilitant l’accès aux personnes à mobilité réduite. Lors des nocturnes qui ne manqueront pas cet été, le télescope principal de 40 cm de diamètre dévoilera les splendeurs du ciel avec par exemple la beauté des cratères lunaires ou encore l’aspect des planètes. Mais la Coupole de l’Astronome fonctionne aussi en journée afin de vous permettre de voir en toute sécurité l’activité de notre étoile, le Soleil. Grâce à une lunette équipée d’un filtre dit H-Alpha, il sera possible d’observer la bouillonnante activité de l’astre du jour et notamment ses éruptions.

L’accès à Explorations Extrêmes et à la Coupole de l’Astronome est inclus dans le prix d’entrée de la Cité de l’espace.

Publié le 18 avril 2014