La Lune s’éclipse le 27 juillet

Eclipse de Lune 2018

La Lune plongera dans l’ombre de la Terre le 27 juillet. En France métropolitaine, elle se lèvera déjà éclipsée mais le spectacle sera assuré car elle ne sortira de l’ombre qu’à partir de 23h13. Un événement à suivre à la Cité de l’espace.

La période estivale sera l’écrin d’un phénomène astronomique dont tout le monde peut profiter même sans instrument : une éclipse de Lune. Il s’agit de la deuxième de l’année 2018 après celle du 31 janvier qui n’était pas visible en France métropolitaine.

Une éclipse longue et (peut-être) très sombre

Une éclipse de Lune se produit lorsque notre satellite naturel passe dans l’ombre de la Terre comme le montre le schéma ci-dessous (qui n’est pas à l’échelle).

Crédit : NASA/Adaptation : Cité de l’espace

Crédit : NASA/ Adaptation : Cité de l’espace

Si ce phénomène céleste commence lorsque la Lune entre dans la pénombre, la perte d’éclat de notre satellite naturel n’est alors pas notable. En revanche, dès que la Lune entre dans l’ombre de la Terre, elle prend des colorations qui dépendent de l’état de l’atmosphère de notre planète au moment de l’éclipse. Il est donc difficile de prévoir avec précision l’atténuation de luminosité et les couleurs qui se produiront.
Pour détailler ce point, rappelons que l’atmosphère terrestre réfracte en partie les rayons du Soleil. Notre satellite naturel prend généralement une coloration cuivrée plus ou moins sombre avec fréquemment un liseré bleu qui signale la limite de l’ombre. Ce liseré disparaît lorsque la Lune est intégralement dans l’ombre.

Eclipse de Lune Crédit : NASA/F. Espenak

Crédit : NASA/F. Espenak

Pour ce 27 juillet, il est possible que l’éclipse soit très sombre, c’est-à-dire avec une Lune à l’éclat très fortement atténué. En effet, notre satellite naturel va passer par le centre de l’ombre de la Terre là où il y a le moins de lumière réfractée. Mais d’un autre côté, la Lune sera ce jour-là à 406 100 km de nous donc proche de son éloignement maximal (406 300 km) et du coup plus près de la fin du cône d’ombre (elle ne peut jamais être au-delà toutefois). Ce dernier facteur favorise plutôt une éclipse moins prononcée. Néanmoins, c’est une Lune très assombrie (d’un rouge foncé au moins) qui devrait se produire.

La carte ci-dessous détaille les principaux moments de l’éclipse du 27 juillet.

Crédit : NASA/Fred Espenak/Adaptation : Cité de l’espace

Crédit : NASA/Fred Espenak/Adaptation : Cité de l’espace

Les heures sont indiquées pour celle de votre montre en France.
P1 : entrée dans la pénombre à 19h14.
U1 : entrée dans l’ombre à 20h24.
U2 : la Lune est intégralement dans l’ombre à 21h30 (début de la totalité).
Maximum : milieu de la totalité à 22h21.
U3 : début de la sortie de l’ombre à 23h13.
U4 : la Lune est sortie de l’ombre à 00h19 (28 juillet).
P4 : sortie de la pénombre à 01h28.

La mauvaise nouvelle pour la France métropolitaine est que la Lune se lèvera le 27 juillet alors qu’elle sera déjà rentrée dans l’ombre. Par exemple à Toulouse, elle dépasse l’horizon vers 21h19, mais elle reste très difficile à apercevoir sans disposer d’une vue totalement dégagée.
Faut-il pour autant bouder cette éclipse ? Absolument pas car la bonne nouvelle est que la suite du phénomène  est visible en France métropolitaine et vaut de s’y attarder. N’oublions pas que l’atténuation attendue sera élevée, ce qui rend son observation d’autant plus intéressante. Ensuite, la sortie de l’ombre, parfaitement visible sur le territoire métropolitain se produira lorsque la Lune sera bien plus haute dans le ciel favorisant son observation. Voir le disque lunaire redevenir brillant «par tranches» garantit de beaux moments !
Cerise sur le gâteau, on peut profiter de ce spectacle avec ses yeux sans aucun instrument (jumelles ou télescopes peuvent toutefois être utilisés). Enfin, vous aurez remarqué qu’il n’est pas nécessaire d’être à la minute près. La Lune mettra en effet un peu plus d’une heure à sortir de l’ombre de la Terre.

Chapelet d’images montrant la Lune entre dans l’ombre de la Terre (à gauche), lors de la totalité (au milieu), puis sortant de l’ombre (à droite). En France métropolitaine, la totalité et la sortie de l’ombre seront observables. Crédit : NASA/F. Espenak

Chapelet d’images montrant la Lune entre dans l’ombre de la Terre (à gauche), lors de la totalité (au milieu), puis sortant de l’ombre (à droite). En France métropolitaine, la totalité et la sortie de l’ombre seront observables.
Crédit : NASA/F. Espenak

La totalité (dont on ne verra qu’une partie en France métropolitaine) de cette éclipse durera 103 minutes ce qui en fait la plus longue du 21ème siècle. Celle du 16 juillet 2000 (mais c’était encore le 20ème siècle) dura 106,4 minutes. Il faut attendre le 9 juin 2123 et ses 106,1 minutes pour retrouver une totalité plus longue que celle du 27 juillet 2018.

Une soirée spéciale à la Cité de l’espace

Et si vous êtes sur Toulouse ou ses environs le 27 juillet, sachez que la Cité de l’espace organise, à l’occasion de la 28ème Nuit des Étoiles, une grande soirée d’animations astronomiques. Celles-ci permettront à tous, petits et grands, d’admirer l’éclipse mais aussi de comprendre ce phénomène. Exceptionnellement, cette soirée qui commence à 19h00 sera gratuite et comprendra l’accès aux jardins, au planétarium, au stellarium et à la Coupole de l’Astronome (dans la limite des places disponibles). Des télescopes seront à disposition du public pour observer la voûte céleste qui n’offrira pas que l’éclipse ce soir-là. Ce sera en effet aussi le jour exact de l’opposition de Mars, période favorable à l’observation de la planète rouge. De plus, Vénus, Jupiter et Saturne seront également présentes au sein du firmament.
Mise à jour : toutes les places ont été réservées pour cette soirée gratuite.

La Lune éclipsée et Mars dans le ciel toulousain le 27 juillet à 23h (heure locale). Notre satellite naturel sera alors à 14° au-dessus de l’horizon, le positionnant pour admirer sa sortie de l’ombre de la Terre à partir de 23h13. Crédit : Cité de l’espace/Sky Safari

La Lune éclipsée et Mars dans le ciel toulousain le 27 juillet à 23h (heure locale). Notre satellite naturel sera alors à 14° au-dessus de l’horizon, le positionnant pour admirer sa sortie de l’ombre de la Terre à partir de 23h13.
Crédit : Cité de l’espace/Sky Safari