En bonne santé comme un astronaute !

L’initiative Mission X regroupe 4.000 enfants dans une dizaine de pays qui vont s’entraîner comme des astronautes afin de promouvoir une bonne hygiène de vie.



À bord de la Station Spatiale Internationale, l’astronaute italien de l’ESA n’oublie pas ses exercices physiques quotidiens qui lui permettent de rester en forme. Ici, il donne également le «go» au début du programme Mission X.
Crédit : ESA/NASA


On le sait, pour être sélectionné astronaute, il convient d’être en bonne santé. Mais cela ne suffit pas : il faut également le rester et, à ce titre, des exercices physiques réguliers et une alimentation équilibrée s’avèrent indispensables.

S’entraîner comme un astronaute
Or on constate que l’obésité progresse au sein des couches les plus jeunes de la population, un danger sanitaire maintes fois souligné par l’Organisation Mondiale de la Santé. C’est pourquoi la NASA et l’ESA (Agence Spatiale Européenne), en collaboration avec d’autres agences, ont mis sur pied Mission X Train like an astronaut (entraîne-toi comme un astronaute) dont Paolo Nespoli est le parrain (voir la vidéo ci-dessous enregistrée au sol avant son départ vers l’ISS).

Le programme Mission X est basé sur une vingtaine d’exercices physiques placés sous le signe de l’espace qui sont suivis par près de 4.000 enfants de 8 à 12 ans dans une dizaine de pays différents. Le but est de montrer aux élèves du primaire qu’une activité sportive régulière et une alimentation saine participent à une hygiène de vie qui aura un impact positif sur leur santé. Depuis le 14 janvier, le «go» officiel a été donné et cette expérience doit durer deux mois. Chaque classe participante évaluera ses progrès grâce à un système de notation et, le 24 mars, Paolo Nespoli fera une synthèse des résultats en direct depuis la Station Spatiale Internationale.


Au Pays-Bas, à la Space Expo qui jouxte le centre technique ESTEC de l’ESA à Noordwijk, l’astronaute suédois Christer Fuglesang (blouson bleu clair au centre) et le triple champion olympique de natation néerlandais Pieter van den Hoogenband (à gauche) ont relayé le signal de départ de Paolo Nespoli devant de nombreux futurs participants.
Crédit : ESA/A. Le Floc’h


Publié le 19 janvier 2011