La NASA annonce les astronautes des vaisseaux Boeing et SpaceX

La NASA annonce les astronautes des vaisseaux Boeing et SpaceX

L’agence américaine a chargé les sociétés Boeing et SpaceX de transporter ses astronautes vers la Station Spatiale Internationale. Après des années de préparation, les premiers équipages ont été nommés pour 2019.

La NASA a déjà «privatisé» la desserte cargo de la Station Spatiale Internationale (ISS). Ainsi, ce sont les sociétés privées SpaceX et Orbital ATK (depuis peu rachetée par Lockheed Martin) qui amènent du fret pour le compte de l’agence avec respectivement leur vaisseau automatique Dragon et Cygnus. Ces prestations s’effectuent dans une logique «clé en main» via des contrats dits CRS (Commercial Resupply Services) selon un tarif fixe.

Les premiers astronautes pour Crew Dragon et Starliner

Lorsque la NASA a annoncé que cette même logique de contrat de prestation serait employée pour le transport de ses astronautes vers l’ISS suite à la mise à la retraite de ses navettes spatiales en 2011, plusieurs sociétés se sont déclarées candidates. Sur plusieurs années, un processus de sélection a abouti à retenir SpaceX et Boeing. Ces 2 firmes ont respectivement reçu 2,6 et 4,2 milliards de dollars pour finir de mettre au point leur vaisseau et le lanceur associé puis accomplir les premiers vols. Il s’agit de sommes qui ne seront intégralement versées que si les sociétés remplissent leurs obligations contractuelles.

Côté SpaceX la capsule Crew Dragon sera lancée par le Falcon 9 de cette société en version Block 5 qui a déjà commencé à voler. Boeing a également retenu le concept de la capsule : elle s’appelle CST-100 Starliner et partira au sommet d’un Atlas V d’United Launch Alliance (qui réunit Boeing et Lockheed Martin). Dans les deux cas, l’envol se déroule depuis la Floride (Kennedy Space Center pour SpaceX et Cape Canaveral Air Force Station à proximité pour Boeing).

Les nouveaux vaisseaux américains. Le Crew Dragon de SpaceX (à gauche) et le CST-100 Starliner de Boeing. Crédit : SpaceX/Boeing/Cité de l’espace

Les nouveaux vaisseaux américains. Le Crew Dragon de SpaceX (à gauche) et le CST-100 Starliner de Boeing.
Crédit : SpaceX/Boeing/Cité de l’espace

Le 3 août, la NASA a précisé les premiers astronautes qui effectueront des vols d’essai puis opérationnels à destination de l’ISS. Pour SpaceX comme Boeing, ses vols seront précédés d’un essai en automatique, autrement dit sans personne à bord. SpaceX vise le mois de novembre de cette année pour ce test inhabité. Boeing a pris du retard en raison d’un problème détecté sur le système d’éjection de la capsule en cas d’anomalie lors du lancement donc le premier vol d’essai à vide est repoussé à 2019. Mais après ces tests, que la NASA exige afin de certifier définitivement les capsules, auront lieu des vols habités qui marqueront le retour des États-Unis à leur indépendance en matière d’envoi de leurs astronautes dans l’espace (depuis 2011, les astronautes de la NASA partent vers l’ISS exclusivement à bord des Soyouz russes).

Le premier équipage d’un vol Crew Dragon de SpaceX (de gauche à droite) : Robert Behnken et Douglas Hurley (date envisagée : avril 2019). Crédit : NASA

Le premier équipage d’un vol Crew Dragon de SpaceX (de gauche à droite) : Robert Behnken et Douglas Hurley (date envisagée : avril 2019).
Crédit : NASA

 

Le deuxième équipage d’un vol Crew Dragon de SpaceX (de gauche à droite) : Victor Glover et Michael Hopkins. Crédit : NASA

Le deuxième équipage d’un vol Crew Dragon de SpaceX (de gauche à droite) : Victor Glover et Michael Hopkins.
Crédit : NASA

 

Le premier équipage d’un CST-100 Starliner de Boeing (de gauche à droite) : Eric Boe, Nicole Aunapu Mann et Christopher Ferguson. Crédit : NASA

Le premier équipage d’un CST-100 Starliner de Boeing (de gauche à droite) : Eric Boe, Nicole Aunapu Mann et Christopher Ferguson.
Crédit : NASA

 

Le deuxième équipage d’un CST-100 Starliner de Boeing (de gauche à droite) : Josh Cassada et Sunita Williams. Crédit : NASA

Le deuxième équipage d’un CST-100 Starliner de Boeing (de gauche à droite) : Josh Cassada et Sunita Williams.
Crédit : NASA

 

Sur ces 9 astronautes retenus pour les premiers vols dits «commerciaux» (en ce sens que la NASA achète par contrat la prestation), on notera que 3 n’ont pas déjà volé (Victor Glover, Josh Cassada et Nicole Aunapu Mann). Enfin, Doug Hurley et Christopher Ferguson ont tous deux accompli la dernière mission de navette (STS-135) en 2011. Ferguson qui en fut le commandant n’est d’ailleurs plus un astronaute NASA mais un employé de Boeing chargé du développement du Starliner.