Lancement du projet Youth Mission to Mars

Lancement du projet Youth Mission to Mars

Des lycéens de Toulouse, Houston et Singapour vont travailler ensemble afin d’étudier les défis humains et technologiques nécessaires à l’implantation d’un camp de base sur la planète rouge.

Les 7 puis 8 janvier, 50 jeunes des Lycées Pierre Paul Riquet et Stéphane Hessel de Toulouse ont planché sur un «devoir» plutôt inhabituel : «Vous avez été choisis pour faire partie de l’équipage scientifique international qui ira sur Mars  dans les prochaines années. Votre mission : préparer ce voyage dès maintenant pour assurer l’implantation d’un camp de base sur Mars. En collaboration avec vos homologues de Houston et Singapour, vous rédigerez une Charte de vie commune et vous concevrez des expériences scientifiques pour répondre aux défis technologiques».
Bien évidemment, les 50 futurs «martiens et martiennes» de Toulouse et leurs collègues de Houston et Singapour ne vont pas répondre à ce défi en quelques heures comme pour un devoir classique !

Le jeudi 7 janvier a marqué la journée de lancement du projet Youth Mission to Mars, projet financé par le Département d’État des États-Unis, par l’intermédiaire de  l’association American Alliance of Museums qui réunit tous les musées américains. International par nature (à l’image de ce que sera probablement une future mission habitée vers la planète rouge), le Youth Mission to Mars associe la Cité de l’espace, le Space Center Houston et le Singapore Science Centre afin de mener cette action éducative et culturelle destinée aux jeunes. Le projet est également soutenu activement par l’Académie de Toulouse.

Le 7 janvier, s’est déroulée comme prévu le lancement (aussi appelé Kick Off) du programme Youth Mission To Mars auprès des lycéens concernés et de leurs professeurs au Lycée Pierre Paul Riquet de Saint Orens (banlieue toulousaine). Tout à gauche : Christophe Chaffardon, responsable éducation à la Cité de l’espace. A ses côtés sur le même rang, Claire Sanchez, chargée des projets éducatifs internationaux à la Cité de l’espace. Jean-Marie Théron, proviseur de ce lycée (sur la droite, cravate) est entouré de son équipe éducative. Crédit : Cité de l’espace

Le 7 janvier, s’est déroulée comme prévu le lancement (aussi appelé Kick Off) du programme Youth Mission To Mars auprès des lycéens concernés et de leurs professeurs au Lycée Pierre Paul Riquet de Saint Orens (banlieue toulousaine). Tout à gauche : Christophe Chaffardon, responsable éducation à la Cité de l’espace. A ses côtés sur le même rang, Claire Sanchez, chargée des projets éducatifs internationaux à la Cité de l’espace. Jean-Marie Théron, proviseur de ce lycée (sur la droite, cravate) est entouré de son équipe éducative. Crédit : Cité de l’espace

Ce sont donc 50 lycéens français, 50 lycéens américains et 50 lycéens singapouriens qui vont travailler ensemble de janvier à juin 2016 afin de concevoir une mission habitée vers Mars. Ils rédigeront par exemple une «Charte» en vue de vivre ensemble et de façon utile à la mission, en échangeant sur leurs cultures respectives. Ils étudieront aussi différents aspects scientifiques de l’environnement martien et s’intéresseront aux contraintes technologiques du voyage et du séjour. Différents outils numériques seront mis à leur disposition : MOOC (massive open online course – cours en ligne), forums, réunions Skype.

 

Le 8 janvier, le lancement «Kick Off» du programme Youth Mission To Mars s’est cette fois-ci poursuivi au Lycée Stéphane Hessel de Toulouse. Sur cette photo, avec les lycéens concernés et complètement à droite : Claire Sanchez, chargée des projets éducatifs internationaux à la Cité de l’espace. À sa droite (avec une cravate), le proviseur Daniel Peries et Christophe Chaffardon, responsable éducation à la Cité de l’espace. À gauche de la photo (visage caché par une main levée), Fabienne Loumagne, enseignante coordinatrice du projet. Crédit : Cité de l’espace

Le 8 janvier, le lancement «Kick Off» du programme Youth Mission To Mars s’est cette fois-ci poursuivi au Lycée Stéphane Hessel de Toulouse. Sur cette photo, avec les lycéens concernés et complètement à droite : Claire Sanchez, chargée des projets éducatifs internationaux à la Cité de l’espace. À sa droite (avec une cravate), le proviseur Daniel Peries et Christophe Chaffardon, responsable éducation à la Cité de l’espace. À gauche de la photo (visage caché par une main levée), Fabienne Loumagne, enseignante coordinatrice du projet. Crédit : Cité de l’espace

L’un des temps forts sera la venue de 5 élèves américains à Toulouse du 21 au 25 mars 2016, qui donnera lieu à des échanges culturels et à la découverte de l’environnement spatial toulousain. Le projet se conclura par le voyage de 10 lycéens ambassadeurs français à Houston du 13 au 17 juin 2016 : ils participeront à un séminaire international à propos de Mars au cours duquel ils présenteront leurs travaux communs. Une retransmission en direct à la Cité de l’espace permettra à leurs camarades de partager avec eux cet événement mémorable.

Exemple d’une base martienne avec un rover afin de permettre aux astronautes d’explorer les alentours. Une illustration de l’Agence Spatiale Européenne. Crédit : ESA

Exemple d’une base martienne avec un rover afin de permettre aux astronautes d’explorer les alentours. Une illustration de l’Agence Spatiale Européenne. Crédit : ESA