Lancement d'un vaisseau Progress vers l'ISS

Un vaisseau russe Progress (MS-05) transportant plus de 2,5 tonnes de ravitaillement pour la Station spatiale internationale (ISS) a été lancé mercredi avec succès du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) par une fusée Soyouz.
progress

Ce lancement était très attendu après l’échec du Progress MS-04 le 1er décembre 2016, qui s’était consumé dans l’atmosphère moins de 7 minutes après son lancement. Des débris avaient été retrouvés en Sibérie, près de la Mongolie.
Le tir de mercredi s’est parfaitement déroulé, selon l’agence spatiale russe Roscosmos. Le Progress doit s’amarrer au module Pirs de la station spatiale vendredi. Il apporte notamment du carburant, de l’eau et différents équipements scientifiques ou des scaphandres Orlan pour les six membres d’équipage de l’ISS, dont l’astronaute français de l’Agence spatiale européenne (ESA) Thomas Pesquet.
Le lancement signait également le dernier vol d’une fusée Soyouz-U, lanceur traditionnel du programme spatial russe depuis 1973, qui sera remplacé par une nouvelle version de Soyouz.
Le Progress MS-05 restera amarré à l’ISS jusqu’en juin. Chargé de déchets, il s’en détachera alors pour se désintégrer et se consumer dans l’atmosphère.