Le Falcon 9 passe au Block 5

Le Falcon 9 passe au Block 5

Le 11 mai, en plaçant sur orbite un satellite pour le Bangladesh, SpaceX a inauguré avec succès la version Block 5 de son lanceur Falcon 9. Ce sera aussi la version utilisée pour les vols habités avec la capsule Crew Dragon.

La firme américaine SpaceX fondée par Elon Musk accomplissait le 11 mai sa neuvième mission de 2018. Déjà 9 ! Et cette fois-ci, le vol était peut-être même plus important que le test du Falcon Heavy le 6 février.

Un lanceur pour les vols habités

Des mots mêmes d’Elon Musk, Block 5 est la sixième version majeure du lanceur Falcon 9 qui n’a cessé d’évoluer pour monter en performance (propulseurs plus puissants) et permettre la récupération puis la réutilisation de son premier étage. SpaceX a admis qu’un étage réutilisé coûtait plus cher qu’un étage neuf ! Mais avec le Falcon 9 Block 5, ce ne devrait plus être le cas puisque les évolutions apportées servent justement à améliorer grandement les opérations autour de la réutilisation. SpaceX annonce de 10 à 15 vols du même premier étage sans maintenance majeure !

Ci-dessous, l’enregistrement vidéo du lancement du 11 mai (décollage à 17:55). C’est le pas de tir LC-39A loué à la NASA au Centre Spatial Kennedy en Floride qui fut utilisé.

Block 5 est appelée à devenir la seule version du Falcon 9 employée par SpaceX. Elle doit en effet rendre profitable économiquement la logique de réutilisation. Les 9 propulseurs Merlin 1D (avec 8 % de poussée en plus) du premier étage sont ainsi boulonnés au lieu d’être soudés : en cas de besoin, intervenir sur ceux-ci sera bien évidemment plus aisé et moins coûteux. On notera que dans cette logique de réutilisation opérationnelle et non plus expérimentale, un Falcon Heavy sera constitué du coup de 3 premiers étages Falcon 9 Block 5. De plus, la NASA entend confier à 2 sociétés privées, SpaceX et Boeing, le transport aller et retour de ses astronautes vers la Station Spatiale Internationale (ISS). Toutefois, avant de réaliser une telle prestation vendue «clé en main», des conditions de sécurité sont à remplir. En version Block 5, le Falcon 9 répond aux exigences de l’agence américaine. Un premier vol d’essai avec la capsule Crew Dragon (version habitée du cargo Dragon qui amène du fret vers l’ISS) est prévu courant 2018. Mais la NASA demande aussi 7 vols du Falcon 9 Block 5 sans anicroche avant de certifier celui-ci pour les vols habités.

Un satellite pour le Bangladesh

Lors de ce vol du 11 mai, SpaceX a placé sur orbite le satellite Bangadandhu-1. Il s’agit du premier satellite du Bangladesh, vendu à ce pays par l’industriel européen Thales Alenia Space. Le contrat comprend la fourniture du centre de contrôle au sol. En effet, le Bangladesh a décidé de forger son autonomie sur le plan des télécommunications par satellite. Avec Bangabandhu-1 sur orbite géostationnaire, l’État bangladais bénéficiera d’une importante couverture de retransmissions de données diverses (dont les signaux TV). Il est même prévu de louer des canaux de diffusion à différents opérateurs en Asie.