De retour après 139 jours dans l’espace

De retour après 139 jours dans l’espace

Après 5 mois à bord de l’ISS, l’astronaute de l’ESA Paolo Nespoli est revenu sur Terre le 14 décembre avec le Soyouz MS-05 accompagné de Sergey Ryazanskiy et Randy Bresnik. Il a mené là-haut plus de 60 expériences scientifiques.

Le Russe Sergey Ryazanskiy, l’Américain Randy Bresnik et l’Italien Paolo Nespoli étaient partis le 28 juillet 2017 du cosmodrome de Baïkonour à bord du vaisseau russe Soyouz MS-05. Une fois arrivés à destination, la Station Spatiale Internationale (ISS), ils ont participé aux Expéditions 52 et 53.

Plus de 60 expériences pour Paolo Nespoli

Comme le veut la logique de rotation des équipages de l’ISS, le trio du Soyouz MS-05 avait rejoint là-haut 3 autres astronautes (Fyodor Yurchikhin, Jack Fischer et Peggy Whiston) pour compléter l’Expédition 52. Puis ces derniers sont revenus sur Terre le 3 septembre et Sergey Ryazanskiy, Randy Bresnik et Paolo Nespoli ont accueilli 10 jours plus tard le Russe Alexander Misurkin et les Américains Joseph Acaba et Mark Vande Hei, formant l’Expédition 53. Le 14 décembre, c’était au tour de Ryazanskiy, Bresnik et Nespoli de revenir, marquant la fin d’une mission de 139 jours.

Ci-dessous, en 2 vidéos, un résumé de leur départ de l’ISS et de leur atterrissage dans les plaines enneigées du Kazakhstan. Il faisait très froid : -21 °C !

L’astronaute de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) Paolo Nespoli concluait alors son troisième vol spatial et cumule ainsi 313 jours sur orbite. Ses 2 compagnons vivaient eux leur deuxième vol chacun.

Paolo Nespoli à bord de l’ISS lors de sa mission VITA de 139 jours. Crédit : ESA/NASA

Paolo Nespoli à bord de l’ISS lors de sa mission VITA de 139 jours.
Crédit : ESA/NASA

La mission de Paolo Nespoli a reçu pour l’ESA le nom de VITA pour Vitality, Innovation, Technology and Ability. Des notions qu’on retrouve dans les plus de 60 expériences scientifiques accomplies par l’Italien à bord de l’ISS. Pour certaines, Paolo Nespoli était même un cobaye puisque l’objectif était de suivre comment le corps humain s’adapte à l’impesanteur et d’autres contraintes des vols spatiaux. Il s’agit là d’un axe de recherche couramment mené là-haut afin de notamment préparer les futures missions habitées sur Mars. Le prochain astronaute de l’ESA qui séjournera à bord de l’ISS sera l’Allemand Alexander Gerst. Pour son deuxième vol, il occupera la position de commandant d’une Expédition.

D’ici là, d’autres rotations d’équipages auront eu lieu. À ce titre, le trio resté sur orbite dans l’ISS (Misurkin, Acaba et Vande Hei) sera rejoint dès le 17 décembre prochain par le Russe Anton Shkaplerov, le Japonais Norishige Kanai et l’Américain Scott Tingle qui décolleront de Baïkonour avec le Soyouz MS-07.