5000 jours martiens pour Opportunity

5000 jours martiens pour Opportunity

Le 17 février, le rover Opportunity de la NASA a totalisé 5000 jours martiens (qui durent 39 minutes de plus que sur Terre) sur la planète rouge. Lorsqu’il s’est posé en janvier 2004, sa mission devait durer 90 jours…

Voici un peu plus de 14 ans, le 25 janvier 2004, Opportunity arrivait sur Mars, rebondissant dans ses airbags protecteurs avant de s’en délivrer et d’entamer son périple scientifique… qui devait durer 90 «sols» ou jours martiens. Si bien évidemment les responsables de la mission espéraient que le rover dépasserait quelque peu cette durée, personne n’imaginait qu’il fonctionnerait encore 5000 sols plus tard !

Opportunity : le rover qui n’en finit pas de travailler

Opportunity avait été précédé de son frère jumeau Spirit le 4 janvier 2004. Ce dernier dépassa aussi largement sa garantie de 90 sols en cessant toute activité le 22 mars 2010 après 2210 sols. Qu’Opportunity subisse le même sort dans les mois qui suivent n’aurait alors surpris que peu de monde…

Le lieu d’arrivée d’Opportunity sur Mars. Ici, le rover photographie le dispositif qui lui a permis de se poser  et les traces qu’il a laissées à la surface. Crédit : NASA/JPL/Cornell

Le lieu d’arrivée d’Opportunity sur Mars. Ici, le rover photographie le dispositif qui lui a permis de se poser et les traces qu’il a laissées à la surface.
Crédit : NASA/JPL/Cornell

 

Sur la planète rouge, un jour dure un peu plus longtemps que sur Terre : 24 heures et 39 minutes au lieu des 24 heures que nous connaissons bien. Résultat, si sur notre planète on compte 5138 jours du 24 janvier 2004 au 17 février 2018, sur Mars ça fait 5000 sols. Un chiffre rond qui permet à la NASA de rappeler que son rover a largement dépassé ses objectifs de mission. Ce record de fonctionnement à la surface de la quatrième planète (et de loin, avant c’était l’atterrisseur Viking 1 avec un peu plus de 6 années terrestres) se double, entre autres, de la plus longue distance parcourue pour une astromobile. Avec un peu plus de 40 km, Opportunity battait le 27 juillet 2014 les 39 km du Lunakhod 2 soviétique sur la Lune dans les années 1970. En avril 2015, le vaillant rover devenait même le premier rover qui cumulait l’équivalent d’un marathon (42,2 km). Ce parcours de 11 ans et quelques mois était résumé avec la vidéo ci-dessous.

Le 16 février 2018, soit 1 jour avant le sol n°5000, le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA précisait qu’Opportunity en était à 45,1 km. Affrontant son huitième hiver martien durant lequel ses panneaux solaires sont moins efficaces (Soleil plus bas sur l’horizon), le rover économise ses mouvements ! Il a tout de même pris cette photo d’un lever de Soleil.

pia22221_Sol4999-pcam-dawn

On dispose toutefois déjà de clichés réalisés lors du fameux 5000ème sol. Ci-dessous, vous pouvez voir une image qui montre la surface et son bras robotique avec la tourelle qui contient plusieurs instruments. C’est ainsi équipé qu’Opportunity a révélé une partie du passé géologique de Mars (notamment la présence d’eau il y a 3 à 4 milliards d’années). Un autre cliché détaille des affleurements rocheux.

1N572065026EFFD1B3P1960L0M1

1P572061819ESFD1B3P2418L2M1

Et en assemblant les clichés basse définition d’une caméra située sur le bras robotique du rover, la NASA nous propose même une sorte de selfie pour ce sol 5000.

DWM3Ns9VoAAWlGE

Actuellement Opportunity travaille sur la bordure interne du cratère Endurance de 22 km de large. Il explore ce cratère depuis 2011. En juin 2017 (sols 4753 à 4765), il avait accumulé des photos pour nous offrir ce superbe panorama de la région qu’il arpente et continue d’arpenter.

IDL TIFF file

IDL TIFF file