SpaceX : nouveau succès pour un lancement Iridium

Falcon 9 d'Iridium-3

Une fusée Falcon 9 de SpaceX a mis sur orbite lundi dix satellites de communications de la société Iridium, et son premier étage est revenu atterrir sur une plateforme dans l’océan Pacifique à peine sept  minutes après le lancement.

Avec ce lancement de la base aérienne de Vandenberg (Californie), le 14 e consécutif réussi, la société du milliardaire Elon Musk réalise un nouveau sans faute : l’envoi, pour la troisième fois, de 10  satellites Iridium sur orbite basse (620 km), et le retour du premier étage de la fusée sur la barge baptisée « Just read the instructions ».

Ces dix exemplaires Iridium NEXT marquent une nouvelle avancée pour la constellation de téléphonie par satellite , qui doit comporter au moins 66 éléments pour être opérationnelle. Elle devrait être complète à la mi 2018 avec 81 satellites, dont 75 auront été lancés par SpaceX. Conçus, et fabriqués par Thales Alenia Space (TAS) sur le site de Gilbert (Arizona), ils pèsent quelque 760 kilos chacun.

Une autre fusée Falcon 9 doit être lancée mercredi du centre spatial Kennedy, en Floride, avec un satellite de télévision géostationnaire comme charge utile pour les opérateurs SES et EchoStar.