Le vaisseau cargo Cygnus relâche 6 CubeSats

Le vaisseau cargo américain Cygnus

Le vaisseau cargo spatial Cygnus CRS-9 a quitté dimanche son poste d’amarrage à la Station spatiale internationale (ISS) et devait lâcher dans l’espace six CubeSats .

Cygnus, d’Orbital ATK (aujourd’hui Northrop Grumman) avait rejoint son poste le 24 mai dernier pour réapprovisionner l’ISS. Au cours de sa mission, le vaisseau avait entre autres poussé la Station pour remonter son orbite de 90 m, une première pour un vaisseau américain depuis la mise à la retraite des Navettes spatiales en 2011. Une telle manœuvre est généralement effectuée aujourd’hui par les Progress russes, et l’a été par les véhicules automatiques de transfert européens (ATV).

Après s’être séparé de l’ISS grâce au bras robotique Canadarm2 manié par les astronautes Alexander Gerst (Allemagne) de l’Agence spatiale européenne (ESA), et Serena Aunon-Chancellor, de la Nasa, Cygnus devait lâcher dans l’espace, par paires, ses six CubeSats des sociétés Spire Global et Aerospace Corp. Ces petits satellites, de la taille d’une boîte à chaussures, ont différentes missions : observer l’atmosphère de la Terre, surveiller le trafic maritime, tester des matériels comme des cellules solaires ou encore essayer un système de propulsion.
Cygnus, chargé de trois tonnes de déchets de l’ISS, restera encore en orbite deux semaines, au cours desquelles il mènera des tests concernant l’ingénierie du vaisseau.

Il sera finalement désorbité le 30 juillet et se désintégrera dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Pacifique.