665 jours dans l’espace pour Peggy Whitson

665 jours dans l’espace pour Peggy Whitson

Le vaisseau russe Soyouz MS-04 s’est posé le 3 septembre, ramenant de l’ISS Peggy Whitson, Jack Fischer et Fyodor Yurchikhin. À 57 ans, Peggy Whitson devient l’astronaute NASA qui a passé le plus de jours dans l’espace (665 jours en 3 missions).

Le Soyouz MS-04 est arrivé dans les plaines du Kazakhstan le 3 septembre à 7h21, heure locale. À son bord : les Américains Peggy Whitson et Jack Fischer accompagnés du Russe Fyodor Yurchikhin.

De gauche à droite dans leur combinaison Sokol après leur atterrissage : Peggy Whitson, Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer. Crédit : NASA/Bill Ingalls

De gauche à droite dans leur combinaison Sokol après leur atterrissage : Peggy Whitson, Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

Ce trio avait quitté la Station Spatiale Internationale (ISS) toujours occupée par l’Italien de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) Paolo Nespoli, le Russe Sergueï Ryazanskiy et l’Américain Randy Bresnik.

Les multiples records de Peggy Whiston

Rappelez-vous, Peggy Whitson avait décollé vers l’ISS le 18 novembre 2016 avec le Français de l’ESA Thomas Pesquet et le Russe Oleg Novitskiy à bord du Soyouz MS-03. Au départ, tous les 3 devaient revenir sur Terre dans le même vaisseau. Toutefois, suite à des restrictions budgétaires, l’agence spatiale russe Roscosmos a décidé que 2 de ses cosmonautes à bord de l’ISS suffisaient. Du coup, le Soyouz MS-04 qui s’envola le 20 avril 2017 ne transportait que 2 personnes, le Russe Fyodor Yurchikhin et l’Américain Jack Fischer. Le troisième siège inutilisé de ce Soyouz pouvait permettre à l’un des occupants de l’ISS de redescendre plus tard… C’est Peggy Whitson qui a été sélectionnée.
Pesquet et Novitskiy sont donc revenus le 2 juin dernier (un événement relayé à la Cité de l’espace) tandis que l’Américaine prolongeait son vol de 3 mois, accomplissant ainsi 288 jours d’une traite pour sa troisième mission.
Ci-dessous, une vidéo NASA qui résume le retour du Soyouz MS-04 le 3 septembre.

Si on ajoute ses 2 précédents vols, Peggy Whitson totalise 665 jours, un record pour une femme. Surtout, ce chiffre fait d’elle l’astronaute de la NASA (homme ou femme) qui a passé le plus de temps sur orbite. Elle détient aussi le record de sorties en scaphandre (10) pour une femme et égale celui de son compatriote Michael Lopez-Alegria. Ce dernier a toutefois une petite avance puisque ses sorties cumulent 67 heures contre 60 pour Peggy Whitson.
Fille de fermiers de l’Iowa, Whitson mena de brillantes études de biochimie (doctorat à la Rice University) et s’orienta vers les vols habités contre l’avis de certains de ses mentors qui lui affirmèrent que ce secteur n’avait pas d’avenir pour elle. Sélectionnée par la NASA, elle devint la première femme à commander l’ISS et la première femme chef des astronautes ! Lors de la mission qu’elle vient de conclure, elle commanda une deuxième fois l’ISS.
Dans la vidéo ci-dessous, Peggy Whitson revient sur son parcours, expliquant qu’elle a vendu des poulets pour payer sa licence de pilote d’avion, s’avoue introvertie et passionnée par le jardinage. Elle ironise sur le fait qu’on lui a affirmé que choisir les vols habités serait la plus grande erreur de sa vie.

Peggy Whitson est la huitième personne à avoir passé le plus de temps dans l’espace. Les 7 au-dessus d’elle sont tous des hommes et des Russes. En tête de ce palmarès, on trouve Gennady Padalka et son cumul de 878 jours en 5 missions.
On notera que pour ce retour du 3 septembre, Peggy Whitson et Jack Fischer ne sont pas revenus tout de suite au centre des vols habités Johnson de la NASA à Houston. En raison des inondations causées par l’ouragan Harvey, ce centre ne pouvait mener au plus vite les examens médicaux de suivi de réadaptation à l’apesanteur terrestre. Les 2 astronautes américains sont donc passés par le centre européen des astronautes de l’ESA à Cologne en Allemagne.