Amerrissage imprévu pour SpaceX

Le 5 décembre, un lanceur Falcon 9 de SpaceX a décollé de Floride pour mettre sur orbite une capsule Dragon qui joue le rôle de vaisseau cargo automatique. Cette partie de la mission CRS-16 pour le compte de la NASA s’est parfaitement déroulée et la capsule de la firme créée par Elon Musk se dirige vers la Station Spatiale Internationale (amarrage prévu samedi 8 décembre).

En revanche, la récupération du 1er étage du lanceur Falcon 9 ne s’est pas conclue par un retour au sol à quelques kilomètres du pas de tir comme prévu.

L’enregistrement du direct retransmis par SpaceX sur YouTube montre le début de l’incident à 22:20 : on voit que le 1er étage amorce une forte rotation sur lui-même.

Le direct ne revint par la suite jamais sur la vidéo du 1er étage. Les commentateurs (des employés de SpaceX) annoncèrent juste qu’il y avait eu un retour en mer.

Sur Twitter, Elon Musk a rapidement réagi expliquant qu’un des Grid Fins, les 4 empennages en treillis qui assurent un guidage, avait subi une panne de son système hydraulique. Par sécurité, un 1er étage de Falcon 9 vise une zone de retour dans la mer, non loin de la côte où est situé le terrain réservé à son atterrissage qu’il atteindra suite à d’ultimes manœuvres. Privé d’un de ses 4 Grid Fins, l’étage n’a pu réaliser cette dernière étape et a donc amerri. Le plus incroyable, est que cette arrivée s’est déroulée en douceur et presque à la verticale !

Elon Musk a reconnu que l’interruption de la vidéo du 1er étage était une erreur et il rapidement posté sur Twitter 2 impressionnantes séquences montrant le retour dans l’eau.

Le patron de SpaceX a même avancé que cet étage pourrait être récupéré, mais uniquement pour une mission interne à la société, sans préciser laquelle.