Les incendies en Australie vus depuis l’espace

Les incendies en Australie vus depuis l’espace

Les feux de brousse qui touchent l’Australie et qui ont déjà dévasté 10 millions d’hectares sont surveillés depuis l’espace par les satellites d’observation de la Terre ou même la Station Spatiale Internationale.

La catastrophe que subit en ce moment l’Australie a commencé en août 2019. Touché par une forte vague de chaleur, le pays a vu se développer des feux de brousse d’une ampleur estimée inédite depuis 25 ans par plusieurs médias australiens.

Les satellites et l’ISS scrutent les incendies

Les satellites d’observation de la Terre récoltent depuis le début de ces feux de nombreuses données. Au sol, des équipes spécialisées réalisent avec ces informations des cartes qui permettent aux autorités de coordonner les secours et les actions nécessaires pour tenter de limiter la catastrophe.

Les flammes et les fumées des feux de brousse australiens saisis le 13 décembre 2019 par un satellite Sentinel-2. Crédit : Modified Copernicus Sentinel data (2019), processed by ESA

Les flammes et les fumées des feux de brousse australiens saisis le 13 décembre 2019 par un satellite Sentinel-2.
Crédit : Modified Copernicus Sentinel data (2019), processed by ESA

Au-delà des images, qui montrent ce qui se passe au sol, les satellites permettent de quantifier d’autres conséquences que les destructions de terres. Ainsi, les satellites Sentinel du programme européen Copernicus sont dotés d’instruments qui ont détecté une augmentation notable du monoxyde de carbone dans l’air pour les régions touchées. Sur le plan sanitaire, les personnes exposées à ce type de pollution peuvent subir une diminution du taux d’oxygène dans leur sang.
D’autres données illustrent les conséquences globales des incendies australiens, comme l’animation ci-dessous. Elle est basée sur les mesures acquises par les satellites Aqua de la NASA et CALIPSO (Cloud-Aerosol Lidar and Infrared Pathfinder Satellite Observation) qui associe la NASA et l’agence spatiale française CNES. Le panache issu des feux s’étend au-delà de la mer de Tasmanie pour toucher le Pacifique.

Vous devez accepter les cookies (preferences, statistics, marketing) pour afficher cette vidéo sinon cliquez-ici

Depuis la Station Spatiale Internationale, les astronautes de l’Expédition 61 ont aussi constaté l’étendue des dégâts. Ce cliché pris le 4 janvier 2020 concerne la côte sud-est de l’Australie.

Par rapport à l’image d’origine, le contraste a été légèrement renforcé. Crédit : NASA

Par rapport à l’image d’origine, le contraste a été légèrement renforcé.
Crédit : NASA