Décès de l'astronaute Michael Collins

michael collins simulateur de vol

L’astronaute Michael Collins, pilote du module de commande de la mission Apollo-11 qui avait vu le premier homme, Neil Armstrong, marcher sur la Lune, est mort mercredi 28 avril à l’âge de 90 ans.

 

michael collins simulateur de vol

Michael Collins s’entraîne dans un simulateur de vol du module de commande des missions Apollo, le 19 juin 1969 au Centre spatial Kennedy (Floride)
Crédit : NASA

Michael Collins est décédé des suites d’un cancer près de 52 ans après la mission historique au cours de laquelle, le 20 juillet 1969, Armstrong et Buzz Aldrin s’étaient posés dans la Mer de la Tranquillité à bord du module lunaire « The Eagle ». Avant de fouler le sol du satellite de la Terre.

Collins, en tant que pilote du module de commande et de service, avait attendu en orbite autour de la Lune que les deux autres astronautes le rejoignent avant de redescendre sur Terre.

« Aujourd’hui, la nation a perdu un vrai pionnier et un avocat de toujours de l’exploration », a déclaré l’administrateur de la Nasa par intérim, Steve Jurczyk, à l’annonce de sa mort. « En tant que pilote du module de commande d’Apollo-11 (…) pendant que ses collègues marchaient sur la Lune pour la première fois, il a aidé notre nation à poser un jalon essentiel », a-t-il ajouté.

Né le 31 octobre 1930 à Rome, où son père était militaire diplomate, il avait commencé sa carrière comme pilote d’essai dans l’armée de l’Air américaine. En 1963, il avait rejoint l’agence spatiale américaine, la Nasa. A l’occasion de sa première mission dans l’espace, Gemini 10 avec l’astronaute John Young, il avait effectué deux rendez-vous avec des satellites-cibles et réalisé deux sorties extravéhiculaires, devenant le troisième Américain à sortir dans l’espace.

Michael Collins Apollo-11

L’astronaute Michael Collins, pilote du module de commande d’Apollo-11
Crédit NASA

Neil Armstrong étant décédé en 2012, Buzz Aldrin est désormais le seul survivant de l’équipage d’Apollo-11. Cette mission lunaire avait été suivie de cinq autres, qui ont notamment permis de ramener sur Terre 382 kilos de roches lunaires.

     

     

     

    Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, la Cité de l’espace ferme ses portes du jeudi 29 octobre jusqu’à nouvel ordre.

     

     

    Nous vous remercions de votre compréhension.