Echec du lancement d'une fusée Electron de Rocket Lab - Cité de l'Espace

Echec du lancement d'une fusée Electron de Rocket Lab

Une fusée Electron de la société Rocket Lab transportant sept petits satellites commerciaux a subi un échec samedi après son lancement de l’île néozélandaise du Nord, dans l’Océan Pacifique.

Lancement le 4 juillet 2020 de la fusée Electron de Rocket Lab en Nouvelle-Zélande, avec à son bord 7 petits satellites. La mission a été avortée en raison d’une défaillance du deuxième étage.
Crédit :Rocket Lab

Le lancement de la fusée s’était bien déroulé, mais un incident technique s’est produit après l’allumage du deuxième étage, empêchant la fusée d’atteindre l’altitude de 500 km pour lâcher sa charge utile. Les responsables de la mission ont alors commandé sa destruction.

Pour cette 13e mission de Rocket Lab, le lanceur transportait le satellite CE-SAT-1B d’observation de la Terre pour Canon (Japon), 5 nanosatellites également d’observation de la Terre pour la société américaine Planet et une plateforme britannique de première génération développée par In-Space.

Rocket Lab, société américaine d’origine néozélandaise, est spécialisée dans le lancement de petits satellites, un marché partagé avec SpaceX et Arianespace avec le lanceur Vega, qui doit prochainement mettre sur orbite 53 petits satellites.

Electron est un lanceur de deux étages haut de 17 m, et sa charge utile maximale est de 225 kilos.