Une belle éclipse de Lune pour commencer 2019

Une belle éclipse de Lune pour commencer 2019

Notre satellite naturel a pris une teinte cuivrée en passant dans l’ombre de la Terre en ce début d’année qui verra le cinquantenaire des premiers pas à sa surface.

Comme prévu, la Lune est entrée dans l’ombre de la Terre à 04h34 du matin (heure de la France métropolitaine). L’astre des nuits a ensuite été progressivement «grignoté». Une fois plongée dans la totalité, la Lune a exhibé une teinte cuivrée ou rouge plus ou moins sombre.

Une Lune de cuivre pour débuter 2019

Il fallait affronter le froid matinal de janvier pour profiter du superbe spectacle offert par cette éclipse qui sera la seule totale bien visible en France métropolitaine avant 2022. Mais cette condition ne suffisait pas : un ciel dégagé de nuages était bien évidemment requis !
Les photos ci-dessous ont été réalisées depuis la région de Marseille.

Avec un logiciel d’astronomie, il est aisé de repérer les étoiles prises en photo avec une Lune éclipsée.

Tegmine et Mu2 Cancri, 2 étoiles de la constellation du Cancer non loin de la Lune éclipsée lors de la totalité. Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Tegmine et Mu2 Cancri, 2 étoiles de la constellation du Cancer non loin de la Lune éclipsée lors de la totalité.
Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Tegmine est une étoile de la constellation du Cancer. Aussi appelée Zeta Cancri, elle est à environ 80 années-lumière de nous. Il s’agit en fait d’un système multiple comportant 4 soleils distincts.
Mu2 Cancri est elle à 76 années-lumière. Cette étoile est 1,2 fois plus massive que le Soleil.

 

L’éclipse de Lune vers la fin de la totalité, ce qui explique la partie plus brillante en haut. Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy

L’éclipse de Lune vers la fin de la totalité, ce qui explique la partie plus brillante en haut.
Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Lorsque la Lune sort de l’ombre de la Terre, le spectacle de sa teinte cuivrée prend fin. En effet, l’éclat de la partie à nouveau éclairée par le Soleil prend vite le dessus et, par contraste, la partie rouge sombre ne se voit plus.

Photo de la Lune alors qu’elle émerge de la totalité avec schéma de référence à côté. Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy/Sky Safari 6

Photo de la Lune alors qu’elle émerge de la totalité avec schéma de référence à côté.
Crédit : Cité de l’espace/Olivier Sanguy/Sky Safari 6

On notera que l’entrée et la sortie de la pénombre ne se remarquent pas à l’œil nu, l’atténuation de luminosité étant trop faible.
La couleur de la Lune lors d’une éclipse dépend de l’état de l’atmosphère de notre planète qui dévie les rayons du Soleil. Sans notre atmosphère, cette déviation ne se produirait pas et une Lune éclipsée serait totalement sombre !
Le schéma ci-dessous explique le phénomène.

Crédit : NASA/Adaptation : Cité de l’espace

Crédit : NASA/Adaptation : Cité de l’espace

Sur le web, plusieurs initiatives ont proposé de suivre l’éclipse en direct. Ci-dessous, un replay sur YouTube du direct organisé par le site Universe Today.

Cette éclipse de Lune lors du premier mois de 2019 annonce une année qui sera riche en ce qui concerne notre satellite naturel. Il y aura les célébrations du cinquantenaire des premiers pas à sa surface lors d’Apollo 11, mais aussi de l’actualité avec des projets de mission privée (SpaceIL qui doit décoller en février avec un Falcon 9 de SpaceX), une mission de l’agence spatiale indienne ISRO (atterrisseur et rover Chandrayaan 2 fin mars), sans oublier un retour d’échantillons automatique par la Chine (Chang’E-5) pour les derniers mois.

De son côté, la Cité de l’espace de Toulouse organise une Année Lune.