Amerrissage réussi pour Crew Dragon

Amerrissage réussi pour Crew Dragon

Le 2 août, Douglas Hurley et Robert Behnken sont revenus sur Terre après 2 mois à bord de l’ISS. Leur capsule Crew Dragon, construite par SpaceX et baptisée Endeavour, a amerri dans le golfe du Mexique.

C’était la conclusion très attendue de la mission Demo-2, premier vol habité de la firme privée SpaceX pour le compte de la NASA. Le 30 mai dernier, la capsule Crew Dragon avec à son bord Douglas Hurley et Robert Behnken avait décollé puis rejoint le lendemain la Station Spatiale Internationale. Après 64 jours sur orbite, ce retour couronne de succès cette mission de certification de l’un des deux nouveaux vaisseaux américains issus du Commercial Crew program de l’agence américaine.

Premier amerrissage américain depuis 1975

Pendant 2 mois, les Américains Douglas Hurley et Robert Behnken ont participé à l’Expédition 63 de l’ISS avec leur compatriote Christopher Cassidy et les Russes Anatoli Ivanishin et Ivan Vagner (ce trio était arrivé avant, avec le Soyouz russe MS-16 le 9 avril 2020).
Le 1er août, Hurley et Behnken ont réintégré leur vaisseau Crew Dragon qu’ils avaient baptisé Endeavour. La capsule de SpaceX a quitté la station à 19h35, heure de la côte Est américaine, soit le 2 août à 01h35 du matin en temps Universel (ajoutez 2 heures pour la France métropolitaine). La vidéo NASA ci-dessous résume le départ d’Endeavour.

Douglas Hurley et Robert Behnken ont ensuite entamé leur dernière nuit de sommeil sur orbite avec un réveil à 11h40 Temps Universel, soit 07h40 heure de la côte Est, fuseau horaire du la zone de leur retour (nous gardons ce fuseau pour la suite de l’article). Puis, à 13h51 la partie cargo non-pressurisée de Crew Dragon (appelée «Trunk») a été larguée, suivie à 13h56 de la désorbitation par allumage des propulseurs Draco de la capsule. Cette diminution de la vitesse a abouti à la rentrée dans l’atmosphère environ 40 minutes plus tard. Dans le golfe du Mexique, le bâteau GO Navigator attendait Endeavour au large de Pensacola en Floride. Les 4 parachutes principaux se sont ouverts à 14h45 et l’amerrissage a eu lieu à 14h48. Le retour de Demo-2 signe le premier retour en mer d’un équipage d’astronautes américains depuis celui de la mission Apollo-Soyouz de 1975.

Amerrissage de la Crew Dragon dans le golfe du Mexique le 2 août 2020 à 14h48 heure locale. Crédit : NASA/Bill Ingalls

Amerrissage de la Crew Dragon dans le golfe du Mexique le 2 août 2020 à 14h48 heure locale.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

 

La capsule Endeavour avec à proximité un bateau rapide détaché du GO Navigator de SpaceX afin de sécuriser la zone. On remarque que des particuliers n’ont pas hésité à s’approcher avec leurs embarcations au mépris des règles de prudence. Crédit : NASA/Bill Ingalls

La capsule Endeavour avec à proximité un bateau rapide détaché du GO Navigator de SpaceX afin de sécuriser la zone. On remarque que des particuliers n’ont pas hésité à s’approcher avec leurs embarcations au mépris des règles de prudence.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

Peu après l’amerrissage, le centre de contrôle de SpaceX a accueilli les astronautes avec un «Thanks for flying SpaceX», clin d’œil à la phrase prononcée en conclusion d’un vol sur des lignes aériennes. Il s’agit aussi du premier amerrissage pour un vol habité américain depuis Apollo-Soyouz en 1975, il y a 45 ans !

La capsule amenée sur le pont du GO Navigator. Crédit : NASA/Bill Ingalls

La capsule amenée sur le pont du GO Navigator.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

La capsule Crew Dragon a été récupérée par le bateau GO Navigator de SpaceX et la sortie de l’équipage a connu un retard en raison de précautions autour de la détection de tétraoxyde de diazote, un comburant des propulseurs. Douglas Hurley et Robert Behnken ont enfin quitté Endeavour vers 16h. 

Robert Behnken et Douglas Hurley, encore assis dans leur siège dans Endeavour signalent d’un pouce vers le haut leur satisfaction. À gauche, un employé de SpaceX qui va préparer leur sortie. Crédit : NASA/Bill Ingalls

Robert Behnken et Douglas Hurley, encore assis dans leur siège dans Endeavour signalent d’un pouce vers le haut leur satisfaction. À gauche, un employé de SpaceX qui va préparer leur sortie.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

La Crew Dragon va passer aux vols opérationnels

Ainsi que le laisse entendre le terme Demo-2, il s’agit d’une démonstration de la capacité de la Crew Dragon à répondre aux critères de la NASA pour des missions habitées après le précédent vol Demo-1 accompli intégralement de façon automatique en 2019. Le succès de l’amerrissage du 2 août devrait, après analyses de toutes les données, permettre au vaisseau de SpaceX de passer aux vols vers l’ISS en mode opérationnel. Rappelons que dans la logique du Commercial Crew Program, l’agence américaine confie le voyage aller puis retour à des sociétés privées dans le cadre d’une prestation «clé en main». Les firmes Boeing et SpaceX ont été sélectionnées en 2014 et c’est cette dernière, fondée en 2002 par Elon Musk qui a donc réussi en premier toutes les étapes de certification.

La vidéo NASA ci-dessous résume la mission Demo-2, de son décollage à son amerrissage.

Le prochain vol d’une capsule Crew Dragon est programmé pour la fin du mois de septembre. Appelé USCV-1, il emmènera vers l’ISS les Américains Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker avec le Japonais Soichi Noguchi. La Crew Dragon suivante, pour le vol USCV-2 au printemps 2021, sera la capsule à bord de laquelle voyagera Thomas Pesquet pour sa deuxième mission, Alpha. Le Français de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) est en effet en ce moment en plein entraînement pour repartir sur orbite. Il sera accompagné de l’Américaine Megan McArthur (épouse de Robert Behnken), de son compatriote Shane Kimbrough et du Japonais Akihiko Hoshide.

    INFORMATION PASS SANITAIRE 

     

    A partir du 21 juillet 2021, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à la Cité de l’espace.

     

    Merci de votre compréhension,

     

    La Cité de l’espace