Equipage au complet pour l’ ISS

Le Soyouz MS-01 vu depuis la Station spatiale internationale alors qu'il approche du module Rassvet pour s'amarrer avec à son bord Kathleen Rubins (Nasa, USA), Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie) et Takuya Onishi (Jaxa, Japon)

La Station spatiale internationale ( ISS ) a reçu ce week-end trois nouveaux astronautes
un Russe, un Japonais et une Américaine, arrivés à bord d’un vaisseau Soyouz MS-01 pour porter à nouveau à six l’équipage de l’ISS, dénommé Expédition 48.

Les astronautes, Kathleen Rubins (Nasa, USA), Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie) et Takuya Onishi (Jaxa, Japon) (en bas de gauche à droite) ont rejoint les deux cosmonautes de Roscosmos Oleg Skripochka et Alexey Ovchinin, et le commandant Jeff Williams (Nasa) (derrière de gauche à droite) à bord d' ISS

Les astronautes, Kathleen Rubins (Nasa, USA), Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie) et Takuya Onishi (Jaxa, Japon) (en bas de gauche à droite) ont rejoint les deux cosmonautes de Roscosmos Oleg Skripochka et Alexey Ovchinin, et le commandant Jeff Williams (Nasa) (derrière de gauche à droite). Crédit: NASA TV

Les astronautes, Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie), Takuya Onishi (Jaxa, Japon) et Kathleen Rubins (Nasa, USA) ont rejoint le commandant Jeff Williams (Nasa) et deux cosmonautes de Roscosmos, Oleg Skripochka et Alexey Ovchinin.

L’amarrage du Soyouz s’est déroulé le 9 juillet alors que l’ISS survolait le Pacifique Sud. Les trois nouveaux membres d’équipage doivent rester dans la Station jusqu’à fin octobre, tandis que les trois astronautes déjà à son bord depuis le mois de mars (Williams, Skripochka et Ovchinin), reviendront sur Terre dès septembre.

Le Soyouz MS-01 vu depuis ISS alors qu'il approche du module Rassvet pour s'amarrer avec à son bord Kathleen Rubins (Nasa, USA), Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie) et Takuya Onishi (Jaxa, Japon)

Le Soyouz MS-01 vu depuis la Station spatiale internationale alors qu’il approche du module Rassvet pour s’amarrer avec à son bord
Kathleen Rubins (Nasa, USA), Anatoly Ivanishin (Roscosmos, Russie) et Takuya Onishi (Jaxa, Japon)
Crédit : NASA TV

Au cours des prochains mois, l’équipage sera chargé entre autres de gérer l’arrivée et le déchargement de plusieurs vaisseaux-cargos contenant plusieurs tonnes de nourriture, de fuel, de matériels divers et d’expériences scientifiques.
Dans l’attente de la première livraison vers le 18 juillet, Jeff Williams a disposé ces derniers jours dans le module laboratoire japonais Kibo les instruments nécessaires à l’installation d’une expérience sur la vie qui sera apportée par la capsule Dragon de la société américaine SpaceX.

Il a ensuite mis en place dans le module laboratoire américain l’instrument Meteor, apporté en mars par une capsule de transport de fret Cygnus, construite par la société américaine Orbital Sciences. Cet appareil permettra d’analyser la composition chimique des météorites, des corps qui se désintègrent dans l’atmosphère et dont l’analyse à partir de la Terre est particulièrement difficile en raison des interférences créées par l’atmosphère.