Destination ISS en 3 heures

Destination ISS en 3 heures

Avec à son bord Kathleen Rubins, Sergueï Ryzhikov et Sergueï Kud-Sverchkov, le vaisseau russe Soyouz MS-17 a rejoint le 14 octobre la Station Spatiale Internationale (ISS) en seulement 2 orbites et 3 heures. Un record.

Même si la NASA a retrouvé son autonomie pour envoyer des astronautes vers l’ISS avec la capsule Crew Dragon de SpaceX, la rotation des équipages de la station repose aussi toujours sur le vaisseau russe Soyouz. C’est pourquoi le 14 octobre, l’Américaine Kathleen Rubins et les Russes Sergueï Ryzhikov et Sergueï Kud-Sverchkov sont partis de Baïkonour. On notera que Kathleen Rubins a décollé pour sa deuxième mission le jour de son anniversaire !

Le record d’un rendez-vous en 2 orbites et 3 heures

Le Soyouz MS-17 a décollé à 10h45 heure locale de Baïkonour. La vidéo ci-dessous résume la préparation de cet envol et l’arrivée sur orbite.

Les vaisseaux Soyouz russes rejoignaient l’ISS en 2 jours de vol orbital avant que des procédures permettant un rendez-vous en 6 heures soient mises au point puis appliquées. Plus récemment, les ingénieurs de l’agence russe Roscosmos et de l’industriel Energia (qui fabrique le lanceur et le vaisseau Soyouz) ont travaillé sur un trajet dit ultrarapide ne nécessitant que 2 orbites. Celui-ci a été auparavant testé sur des cargos Progress. Des essais d’autant plus pertinents que les Progress sont dérivés des Soyouz et envoyés sur des lanceurs Soyouz similaires (on notera que le lanceur comme le vaisseau portent le même nom).
En rejoignant l’ISS en seulement 3 heures et 3 minutes, le Soyouz MS-17 établit un nouveau record pour un trajet entre le sol et la station.
La vidéo ci-dessous résume le rendez-vous, l’amarrage et l’arrivée du trio du vaisseau russe à bord du complexe orbital.

Là-haut, Kathleen Rubins, Sergueï Ryzhikov et Sergueï Kud-Sverchkov ont retrouvé Christopher Cassidy, Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner. Ces trois derniers étaient arrivés avec le Soyouz MS-16 le 9 avril après un peu plus de 6 heures de vol orbital.

On soulignera les 2 superbes photos prises par Ivan Vagner. Depuis l’ISS il a saisi le décollage de ses collègues ! Il a tweeté ses clichés sur son compte (ci-dessous).