L’astéroïde du 26 janvier a une lune

L’astéroïde du 26 janvier a une lune
Le 26 janvier, l’astéroïde 2004 BL86 de 325 m de large est passé à 1,2 million de kilomètres de notre planète. Des observations radar montrent qu’il possède une petite lune. L’objet ne représente aucun danger pour la Terre.

 

 

Image radar de l’astéroïde 2004 BL86 et de sa petite lune.Crédit : NASA/JPL-Caltech

Dans ce précédent article, nous vous expliquions que l’astéroïde 2004 BL86 a été découvert le 30 janvier 2004 par l’un des télescopes automatiques LINEAR au Nouveau-Mexique chargés de surveiller le ciel afin de détecter ce type de «caillou baladeur» ou des comètes.
L’objet est passé le 26 janvier à 17h19 heure française au plus près de la Terre à 1,2 million de kilomètres (schéma ci-dessous). Une distance certes confortable et qui excluait tout risque de collision, mais très proche en termes de distances astronomiques.

Schéma issu du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA montrant le passage de l’astéroïde 2004 BL86 à 1,2 million de kilomètres de la Terre le 26 janvier 2015.Crédit : NASA/JPL-Caltech – Enjoy Space (traduction)

Comme prévu, les astronomes ont profité de ce passage relativement proche du 26 janvier pour étudier 2004 BL86 par la technique de l’imagerie radar. C’est le radiotélescope de la NASA de 70 m de diamètre de Goldstone en Californie qui a été employé. On envoie des ondes radio vers la cible et le radiotélescope reçoit celles qui ont «rebondi». À partir des données récoltées, il a été généré la vidéo ci-dessous.

La résolution atteint les 4 mètres par pixels, une belle performance ! On découvre ainsi que 2004 BL86 est en fait double. Le corps principal fait 325 m de large (au lieu de 500 m comme estimés auparavant) et qu’il est accompagné d’une petite lune d’environ 70 m. Il ne s’agit pas là d’un cas isolé puisque 16 % des astéroïdes géocroiseurs (ceux qui passe près de l’orbite de la Terre) de plus de 200 m possèdent une lune ou même deux.

Le radiotélescope de 70 m de Goldstone en Californie avec lequel le «portrait radar» de 2004 BL86 a été effectué. Cette antenne sert essentiellement à écouter les sondes d’exploration du système solaire de la NASA.Crédit : NASA

Rappelons qu’à la Cité de l’espace de Toulouse, un atelier scolaire spécifique (niveaux primaire, collège ou lycée) propose aux élèves de travailler sur le thème suivant : Un astre géocroiseur est annoncé au voisinage de la Terre… Représente-t-il un danger pour notre planète ? Une occasion unique de s’initier à différentes notions (orbite, impact, gravitation, etc.) par une approche pratique et interactive, car les participants sont répartis en petits groupes et doivent agir de façon coordonnée afin de sauver notre civilisation !
Tous les renseignements sont sur cette page :
http://scolaires.cite-espace.com

Un des ateliers scolaires de la Cité de l’espace explore le scénario d’un astéroïde qui menace la Terre.Crédit : Cité de l’espace