• Accueil Cité
  • L’astronaute Jeff Williams rentre dans le module BEAM

L’astronaute Jeff Williams rentre dans le module BEAM

Les 26 et 28 mai dernier, le module BEAM de l’ISS a été gonflé à sa taille optimale (16 m3). L’opération fut étalée sur deux jours en raison d’une pression plus forte que prévu le 26 mai. Après concertation avec la société Bigelow Aerospace qui fabrique cet élément, la NASA donna le feu vert pour finir le gonflage le 28 mai.

Le 6 juin, une nouvelle étape a été franchie : l’Américain Jeff Williams a ouvert l’écoutille du BEAM et est entré à l’intérieur pour procéder à une inspection. Ainsi, ce module est devenu le premier élément gonflable sur orbite à accueillir un astronaute en bras de chemise*. La vidéo NASA ci-dessous résume ce moment.

L’agence américaine souhaite tester la validité des modules gonflables car ceux-ci sont moins volumineux à lancer et leur masse est, selon Bigelow Aerospace, 15 % inférieure à celle d’un module conventionnel. Ces deux facteurs aboutissent à un coût d’envoi sur orbite moindre.
Pour le moment, cette «nouvelle pièce» de la Station Spatiale Internationale ne sera pas employée. Pendant 2 ans, des mesures seront effectuées afin de vérifier si un module gonflable répond aux critères de sécurité des vols habités (étanchéité, résistance aux micrométéorites, taux de radiations, etc.). Jeff Williams est d’ailleurs ressorti du BEAM et a refermé l’écoutille. Les astronautes accompliront ensuite d’autres visites de contrôle.

(*) Lors de sa sortie en scaphandre historique (la première) de 1965, le Soviétique Alexeï Leonov avait employé un sas gonflable appelé Volga. Mais il était déjà en scaphandre lorsqu’il rentra dans celui-ci.