La Lune accompagne Jupiter et Saturne le 19 novembre

La Lune accompagne Jupiter et Saturne le 19 novembre

En début de soirée le jeudi 19 novembre 2020, un croissant de Lune sera à proximité de Jupiter et Saturne, facilitant leur repérage dans le ciel. Un esthétique trio à admirer à l’œil nu.

La voûte céleste nous offre régulièrement d’esthétiques spectacles à admirer même si on ne possède aucun instrument astronomique. Vous n’avez ni lunette ni télescope ? Tournez votre regard vers l’horizon Sud-Ouest le jeudi 19 novembre pour un trio formé par la Lune, et deux planètes géantes.

Jupiter, Saturne et un croissant de Lune

Tout d’abord, il faut tenir compte des mesures sanitaires et les respecter. Si vous disposez d’un jardin, repérez l’horizon entre le Sud et le Sud-Ouest. Il faut que celui-ci soit dégagé. Environ une heure après le coucher du Soleil, le trio formé par un croissant de Lune avec Jupiter et Saturne sera en effet à une vingtaine de degrés au-dessus de l’horizon.
En appartement, afin de respecter le reconfinement, repérez un balcon ou une fenêtre orientée Sud/Sud-Ouest. L’application compas intégrée à une majorité de smartphones peut vous aider à trouver l’endroit d’où vous regarderez le ciel. Attention à ne pas se pencher !

Crédit : Stellarium/Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Crédit : Stellarium/Cité de l’espace/Olivier Sanguy

La carte ci-dessus a été calculée pour Toulouse le jeudi 19 novembre 2020 à 18h30 heure de notre montre, environ 1 heure après le coucher du Soleil. Elle est similaire pour le reste de la France métropolitaine. Ainsi, entre le Sud et le Sud-Ouest, un croissant lunaire accompagne Saturne et Jupiter. Ce rapprochement n’est bien sûr qu’un effet de perspective, car ces 3 astres sont à des distances très différentes de notre planète ! Ce soir-là, la Lune sera à 377 000 km. Songez que pour Jupiter il faut compter presque 837 millions de kilomètres. Ce qui signifie que sa lumière a mis 46 minutes pour nous parvenir (au passage et comme la Lune, elle ne brille pas par elle-même, mais réfléchit la lumière du Soleil). Saturne s’impose logiquement comme la plus éloignée avec 1,5 milliard de kilomètres ou 1 heure et 26 minutes à la vitesse de la lumière.

Et en regardant sur une plus large portion d’horizon, vous pourrez aussi apercevoir Mars.

Crédit : Stellarium/Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Crédit : Stellarium/Cité de l’espace/Olivier Sanguy

Carte toujours calculée pour Toulouse le jeudi 19 novembre à 18h30 heure de notre montre. Mars sera à 31° de hauteur un peu à gauche du Sud-Est. La planète rouge vers laquelle voguent en ce moment 3 sondes est à 84 millions de kilomètres, soit 4 minutes et 41 secondes à la vitesse de la lumière.

Voilà de quoi faire un petit voyage par la pensée dans notre Système solaire.

     

     

     

    Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, la Cité de l’espace ferme ses portes du jeudi 29 octobre à 18h jusqu’à nouvel ordre.

     

     

    Nous vous remercions de votre compréhension.