• Accueil Cité
  • Lune : mise sur orbite de la sonde indienne Chandrayaan - 2

Lune : mise sur orbite de la sonde indienne Chandrayaan - 2

La sonde Chandrayaan – 2 a été mise sur orbite mercredi autour de la Lune, sur laquelle elle doit poser un atterrisseur début septembre.

La sonde, lancée le 22 juillet dernier, a allumé ses moteurs pendant 1738 secondes pour se placer sur une orbite elliptique, avec un périgée à 114 km et une apogée à 18.072 km.

« Chandrayaan a été placée sur orbite avec succès », s’est félicitée l’ISRO (Indian Space Research Organisation) dans un communiqué. Les paramètres étaient alors nominaux et tous les instruments fonctionnaient normalement. D’autres manoeuvres suivront dans les prochains jours pour permettre à la sonde de ralentir et d’évoluer finalement sur une orbite circulaire à environ 100 km d’altitude.

L’atterrisseur, Vikram (1,4 tonne), doté d’un rover, se séparera de l’orbiteur le 2 septembre, pour atterrir le 6 septembre près du pôle Sud, sur une plaine élevée située entre les cratères Manzinus C et Simpelius N, par environ 70 degrés de latitude Sud. Alimenté grâce à des panneaux solaires, il comporte plusieurs instruments scientifiques, dont des spectromètres (rayons X, infrarouge, de masse), un sismomètre, une caméra…

Le rover Pragyan est un petit robot de 27 kilos à 6 roues pouvant rouler sur 500 m. Il emporte notamment un spectromètre pour étudier la composition des roches, et un spectroscope laser.

Un alunissage réussi ferait de l’Inde le quatrième pays à se poser avec succès sur notre satellite naturel, après l’Union soviétique, les États-Unis et la Chine.

Chandrayaan – 2 est la seconde sonde indienne à tourner autour de la Lune, après Chandryaan – 1 en 2008. Celle-ci avait permis de détecter des concentrations d’eau et d’hydroxyles sur le pic central du cratère Bullialdus, dans une zone proche du pôle Sud, région qui reste dans l’ombre et pourrait donc receler de l’eau sous forme de glace.

 

À gauche : représentation d’artiste de l’arrivée de l’atterrisseur Vikram de la sonde indienne Chandrayaan-2 près du pôle Sud de la Lune, puis sortie du petit rover Pragyan. À droite, photo de l’atterrisseur avec son rover en préparation au sol avant l’envol.
©ISRO/Cité de l’espace