Ciel de mai : éclipse de Lune et passages ISS

Ciel de mai : éclipse de Lune et passages ISS

Le ciel du mois de mai 2022 est l’occasion d’observer deux beaux passages de l’ISS les 13 et 16 mai. Sans oublier, le 16 mai, le début d’une éclipse de Lune visible en France métropolitaine.

Si les passages de l’ISS (Station Spatiale Internationale) sont fréquents, ils ne se valent pas tous. Le complexe orbital ne brille pas par lui-même et sa visibilité dans de bonnes conditions dépend de plusieurs facteurs (angle avec le Soleil, hauteur dans un ciel suffisamment sombre, etc.).
Notre page Où est la Station vous explique tout !

Pour la mi-mai 2022, nous vous proposons d’observer deux beaux passages de l’ISS et aussi profiter du début d’une éclipse de Lune. La France métropolitaine n’est pas favorisée pour ce phénomène, mais les courageux lève-tôt pourront voir notre voisine céleste plonger dans l’ombre de la Terre.

Passage ISS du 13 mai

Tout d’abord un bref rappel. Si vous disposez d’un jardin, vérifiez que vous avez accès à la portion de ciel concernée (voir la carte). En immeuble, et depuis une fenêtre ou un balcon, on s’assurera d’avoir une vue dégagée du bon côté et, surtout, de ne pas se pencher ! Même si vous êtes dépourvus de boussole, ne négligez pas votre smartphone si vous en avez un : la plupart proposent en effet une application intégrée pour s’orienter. Les heures de cet article sont données sont en heure légale pour la France métropolitaine (heure de votre montre).
Enfin, notez que nous nous centrons ici sur Toulouse où se situe la Cité de l’espace. Toutefois, le site web Heavens-Above vous permettra de calculer les paramètres d’un passage pour votre ville (interface en français).
Pour le passage de l’ISS du 13 mai regardez au Sud-Ouest à 23h16 : l’ISS sera à 10° au-dessus de l’horizon. Elle montera pour culminer à 78°, presque au zénith à 23h20 avec la magnitude maximale de -4 (soit l’équivalent de Vénus ou Jupiter). Elle «disparaîtra» du ciel bien avant d’arriver près de l’horizon, car elle rentrera dans l’ombre de la Terre peu après avoir atteint le point culminant de son passage dans le ciel. Ce sera assez étonnant de la voir ainsi «disparaître» au milieu de la voûte céleste !

On résume.
10° de hauteur à 23h16 (Sud-Ouest)
Au plus haut à 78° à 23h20 (presque au zénith, magnitude -4)
Entre dans l’ombre de la Terre (à 63°) à 37 secondes après 23h20

 

Éclipse de Lune du 16 mai

Notre voisine céleste passera dans l’ombre de la Terre le 16 mai. Le schéma ci-dessous, qui n’est pas à l’échelle rappelle les bases de ce phénomène.

Crédit : NASA/Adaptation : Cité de l’espace

Crédit : NASA/Adaptation : Cité de l’espace

Si ce phénomène céleste commence lorsque la Lune entre dans la pénombre, la perte d’éclat de notre satellite naturel n’est alors pas notable. En revanche, dès que la Lune entre dans l’ombre de la Terre, elle prend des colorations qui dépendent de l’état de l’atmosphère de notre planète au moment de l’éclipse. Il est donc difficile de prévoir avec précision l’atténuation de luminosité et les couleurs qui se produiront.
La carte ci-dessous indique les principaux moments de l’éclipse du 16 mai.

Les heures sont indiquées pour celle de votre montre en France.
P1 : entrée dans la pénombre à 03h32 (très peu notable).
U1 : entrée dans l’ombre à 04h28.
U2 : la Lune est intégralement dans l’ombre à 05h29 (début de la totalité).
U3 : début de la sortie de l’ombre à 06h54 (non visible en France métropolitaine).
U4 : début de la sortie de la pénombre à 07h55 (non visible en France métropolitaine).

La Lune sera déjà couchée depuis environ 30 mn lors de sa sortie de l’ombre. On ne pourra donc pas profiter du spectacle en entier depuis la France métropolitaine et il faudra se lever tôt pour en apercevoir le début. Attention, la Lune sera assez basse sur l’horizon Sud-Ouest au début de l’éclipse. Il convient donc de s’assurer de disposer d’un horizon dégagé de ce côté !

Carte du ciel établie avec le logiciel Stellarium pour Toulouse. Position de la Lune une dizaine de minutes après le début de l’entrée dans l’ombre de la Terre. L’échancrure sera alors bien visible. Attention, notre satellite naturel ne sera qu’à 15° de hauteur au-dessus de l’horizon. Un Sud-Ouest dégagé est impératif.

Position de la Lune lors de l’entrée en totalité dans l’ombre de notre planète. Notre voisine céleste n’est plus qu’à 8° au-dessus de l’horizon.

 

Passage ISS du 16 mai

Le soir du 16 mai, un très beau passage ISS se présente.
Regardez vers l’Ouest-Sud-Ouest à 22h28. La Station sera à 10° au-dessus de l’horizon et montera presque vers le zénith (70° et magnitude très brillante de -3,5), traversant le ciel jusqu’à l’horizon Nord-Est. Vous verrez que son éclat augmente à l’approche du point culminant (l’angle pour refléter la lumière du Soleil est plus favorable), puis diminue logiquement après.

On résume.
10° de hauteur à 22h28 (Ouest-Sud-Ouest)
Au plus haut à 70° à 22h31 (Sud-Ouest, magnitude de -3,2)
Passe sous les 10° à 22h34 (Nord-Est)

En regardant passer la Station Spatiale Internationale, n’oubliez pas de penser aux 7 astronautes de l’Expédition 67 à bord.

L’Expédition 67 de l’ISS (de gauche à droite) : Robert Hines, Samantha Cristoforetti, Denis Matveev, Oleg Artemyev, Sergey Korsakov, Jessica Watkins et Kjell Lindgren. Crédit : NASA

L’Expédition 67 de l’ISS (de gauche à droite) : Robert Hines, Samantha Cristoforetti, Denis Matveev, Oleg Artemyev, Sergey Korsakov, Jessica Watkins et Kjell Lindgren.
Crédit : NASA