Perseverance : le film de l’arrivée sur Mars

Perseverance : le film de l’arrivée sur Mars

Grâce à plusieurs caméras, la NASA a détaillé de façon inédite l’arrivée sur Mars du rover Perseverance. Au-delà du côté spectaculaire, ces images permettront aux ingénieurs d’affiner les procédures d’atterrissage sur la planète rouge.

Le 18 février 2021, l’agence américaine a réussi un neuvième atterrissage sur Mars et le cinquième d’un rover. Avec un peu plus d’une tonne, Perseverance est le plus gros engin mobile déposé sur la surface de la quatrième planète. Il était aussi bardé de caméras et de capteurs destinés à saisir le déroulé de cette délicate manœuvre.

Une arrivée spectaculaire

Le 22 février après avoir récupéré les données transmises depuis Mars par son rover, le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA a pu reconstituer en film la séquence dite EDL pour Entry, Descent and Landing (entrée, descente et atterrissage), aussi connue comme étant les «7 minutes de terreur».
Ci-dessous, une première version de cette arrivée. On voit successivement l’ouverture du parachute de 21 m à environ 1500 km/h vers 10 km d’altitude, le largage du bouclier thermique, puis la phase de la grue volante Sky Crane qui se conclut par la descente de Perseverance sous des élingues en nylon afin de le poser au sol.

Il n’y a dans cette séquence aucune image de synthèse. Tout provient des caméras embarquées (à part les vues du centre de contrôle du JPL bien sûr).
Ci-dessous, une autre version, tout aussi fascinante.

Un trésor pour les ingénieurs

Cette séquence inédite, car jamais un atterrissage martien n’avait pu être documenté  en images de la sorte, va bien au-delà de son aspect spectaculaire. Lors de la conférence de presse NASA du 22 février, les ingénieurs ont expliqué que si le film des événements suivait de très près ce que l’équipe d’hommes et de femmes du JPL avait envisagé, il subsistait quelques surprises sur lesquelles tout le monde allait se pencher. Le but ? Améliorer et même affiner la procédure d’une arrivée sur Mars avec pour objectif une précision plus grande si possible et aussi un éventuel gain de masse. En effet, quelques kilogrammes en moins sur le système d’atterrissage pourraient permettre d’accueillir un instrument scientifique (ou plusieurs) en plus sur de prochaines missions.

Une caméra située sur la partie supérieure de la capsule de Perseverance a saisi le déploiement du parachute de 21 m de diamètre à environ 1500 km/h lors de l’arrivée sur Mars du rover de la NASA le 19 février. Crédit : NASA/JPL-Caltech

Une caméra située sur la partie supérieure de la capsule de Perseverance a saisi le déploiement du parachute de 21 m de diamètre à environ 1500 km/h lors de l’arrivée sur Mars du rover de la NASA le 19 février.
Crédit : NASA/JPL-Caltech

 

La grue volante Sky Crane vue par une caméra de Perseverance qui regardait vers le haut le 19 février. Le rover est alors suspendu au bout de câbles et va être déposé sur le sol martien dans quelques secondes. Crédit : NASA/JPL-Caltech

La grue volante Sky Crane vue par une caméra de Perseverance qui regardait vers le haut le 18 février. Le rover est alors suspendu au bout de câbles et va être déposé sur le sol martien dans quelques secondes.
Crédit : NASA/JPL-Caltech

 

Le 19 février, une caméra installée sur la grue volante Sky Crane filme vers le bas et saisit le moment où Perseverance suspendu à des câbles va toucher le sol martien. On note la poussière soulevée par les propulseurs du Sky Crane. Crédit : NASA/JPL-Caltech/Cité de l’espace

Le 18 février, une caméra installée sur la grue volante Sky Crane filme vers le bas et saisit le moment où Perseverance suspendu à des câbles va toucher le sol martien. On note la poussière soulevée par les propulseurs du Sky Crane.
Crédit : NASA/JPL-Caltech/Cité de l’espace

 

Premier panorama de Jezero

Depuis le 18 février, le mât du rover a aussi été redressé. À l’aide des caméras de navigation qu’il héberge (situées sous la caméra-laser française SuperCam), plusieurs clichés ont été acquis et combinés pour obtenir un premier panorama du cratère Jezero.

Avec ses caméras Navcam, Perseverance a saisi ce panorama de l'endroit où il s'est posé le 19 février au sein du cratère Jezero sur Mars. Crédit : NASA/JPL-Caltech

Avec ses caméras Navcam, Perseverance a saisi ce panorama de l’endroit où il s’est posé le 19 février au sein du cratère Jezero sur Mars.
Crédit : NASA/JPL-Caltech

Ce panorama à 360° va permettre aux scientifiques et contrôleurs au sol de se repérer au sein de la zone d’arrivée de Perseverance. Après la mise en route des instruments et d’autres vérifications techniques, le rover commencera à se déplacer dans sa quête de recherche de traces de vie passée.

    INFORMATION PASS SANITAIRE 

     

    A partir du 21 juillet 2021, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à la Cité de l’espace.

     

    Merci de votre compréhension,

     

    La Cité de l’espace