Thomas Pesquet commandera l’ISS

Thomas Pesquet commandera l’ISS

Lors de sa mission Alpha, Thomas Pesquet sera le quatrième astronaute de l’ESA et premier Français à assumer le poste de commandant de la Station Spatiale Internationale.

Thomas Pesquet est devenu le dixième Français dans l’espace avec sa mission Proxima de novembre 2016 à juin 2017. Fin juillet 2020, l’astronaute de l’Agence Spatiale Européenne a été officiellement assigné à une deuxième mission, Alpha. 

La conférence de presse de Thomas Pesquet du 16 mars

Il s’agit à nouveau d’une mission de longue durée (6 mois environ) à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), mais contrairement à la précédente, Thomas Pesquet ne s’envolera pas de Baïkonour avec un Soyouz russe, mais depuis le centre spatial Kennedy en Floride à bord de la capsule Crew Dragon C206 Endeavour de SpaceX pour le compte de la NASA. Ce vol vers la station est intitulé Crew-2.
Après une conférence de presse en ligne du 1er mars en compagnie de ses 3 collègues de la Crew Dragon (Shane Kimbrough, Megan McArthur et Akihiko Hoshide), le Français participait une nouvelle fois à un tel événement cette fois-ci organisé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Ci-dessous, l’enregistrement de cette conférence de presse.

Thomas Pesquet a ainsi expliqué que la date prévue de décollage de Crew-2 du 22 avril 2021 prochain était celle visée par les équipes de SpaceX et de la NASA. Il a même précisé l’horaire ce jour-là, à savoir 6h11 du matin heure locale de Floride soit 12h11 en France métropolitaine. Parlant de la préparation de sa mission et de ce vol Crew-2, le Français a souligné que «la situation sanitaire ne facilite pas les choses».

Premier commandant Français de l’ISS

Avec Crew-2, Thomas Pesquet sera le premier astronaute de l’ESA à bord d’une capsule Crew Dragon de SpaceX. Et comme l’a annoncé le directeur général de l’ESA Josef Aschbacher au début de la conférence de presse du 16 mars, Thomas Pesquet deviendra, au cours de sa mission Alpha, le premier commandant Français de l’ISS et le quatrième Européen à ce poste. Pour rappel, les précédents astronautes ESA commandants de la station ont été Frank De Winne (Belgique) en 2009, Alexander Gerst (Allemagne) en 2018 et Luca Parmitano (Italie) en 2019-2020.
Sur la fin de sa mission, Thomas Pesquet devrait accueillir son collègue de l’ESA Matthias Maurer (mission Cosmic Kiss). En effet, ce dernier rejoindra la station avec le vol Crew-3 (capsule Crew Dragon), avant le retour sur Terre du Français (sauf modification du planning). Les deux astronautes européens auront donc une période commune là-haut.

Matthias Maurer (à gauche) et Thomas Pesquet devant un premier étage de lanceur Falcon 9 chez SpaceX en Californie lors de leur entraînement sur Crew Dragon. Crédit : SpaceX

Matthias Maurer (à gauche) et Thomas Pesquet devant un premier étage de lanceur Falcon 9 chez SpaceX en Californie lors de leur entraînement sur Crew Dragon.
Crédit : SpaceX

Thomas Pesquet a également évoqué les expériences scientifiques sur lesquelles il travaillera lors de sa mission, rappelant que l’ISS est un laboratoire sur orbite. Il a expliqué que la recherche menée là-haut couvre des domaines aussi différents que la physique des matériaux ou la biologie, détaillant notamment celles dédiées au médical. Ainsi les cristaux de protéines en impesanteur permettent d’étudier des molécules prometteuses pour la médecine d’une façon impossible à faire sur Terre.
Sur un ton plus léger, il a noté avec humour que la gastronomie française était assez attendue à bord de l’ISS puisque ses collègues savent qu’il amènera des repas destinés à être partagés. Thomas Pesquet a reconnu qu’il était lui-même un «mauvais cuisinier», mais que fort heureusement ce n’était pas lui qui réaliserait les recettes prévues avant leur mise en emballage pour conservation !

     

     

     

    Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, la Cité de l’espace ferme ses portes du jeudi 29 octobre jusqu’à nouvel ordre.

     

     

    Nous vous remercions de votre compréhension.