Retour sur Terre de Crew-1

Retour sur Terre de Crew-1

L’équipage de la mission Crew-1 a amerri dimanche 2 mai dans le Golfe du Mexique, épilogue réussi du premier vol opérationnel du Commercial Crew Program de de la NASA par SpaceX.

La capsule Crew Dragon (exemplaire C207), dénommée Resilience, est arrivée sans encombre à 2H57 heure de Floride (8H57 heure de Paris) avec à son bord trois astronautes de la NASA, Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker, et un quatrième, de l’agence spatiale japonaise (JAXA), Soichi Noguchi.
Pour cet amerrissage en pleine nuit – le troisième dans l’histoire spatiale – des projecteurs ont suivi la capsule suspendue à ses quatre parachutes géants dans les derniers moments d’une descente qui avait duré 6H30 depuis la séparation du vaisseau et de l’ISS.

Ci-dessous, l’enregistrement du direct de la NASA et SpaceX relatant l’amerrissage.

167 jours sur orbite

Les quatre astronautes, qui ont passé 167 jours dans l’espace, ont été recueillis par le navire d’assistance. Ils ont ensuite été conduits à terre, en Floride, par hélicoptère pour y subir les premiers examens médicaux, avant d’être ramenés par avion au centre spatial Johnson de la NASA à Houston (Texas).
Ces quatre astronautes, arrivés sur l’ISS le 17 novembre dernier, ont passé six mois à bord de la Station Spatiale Internationale. Leur retour, prévu le 28 avril, avait été repoussé à plusieurs reprises en raison de mauvaises prévisions météorologiques sur le Golfe du Mexique.

L’équipe de récupération s’occupe de la capsule qui vient d’amerrir. Crédit : NASA/Bill Ingalls

L’équipe de récupération s’occupe de la capsule qui vient d’amerrir.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

Un vol assez particulier 

Le vol, aller-retour de Resilience avait une importance particulière en ce sens qu’il succédait au vol habité Demo-2 de l’été dernier, qui avait permis à SpaceX d’obtenir de la part de la NASA la certification de sa capsule Crew Dragon pour ce type de missions.

L’équipage de Crew-1 dans sa capsule alors que l’écoutille vient d’être ouverte par l’équipe de récupération. De gauche à droite : Shannon Walker, Victor Glover, Mike Hopkins et Soichi Noguchi. Crédit : NASA/Bill Ingalls

L’équipage de Crew-1 dans sa capsule alors que l’écoutille vient d’être ouverte par l’équipe de récupération. De gauche à droite : Shannon Walker, Victor Glover, Mike Hopkins et Soichi Noguchi.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

L’équipage de Crew-1 avait plusieurs autres particularités : Shannon Walker était la première femme à bord d’une capsule de SpaceX, Soichi Noguchi était le premier astronaute non-Américain transporté par un tel vaisseau et Victor Glover est devenu le premier Afro-Américain assigné à une mission de longue durée à bord de la Station Spatiale Internationale (il y avait eu auparavant des Afro-Américains ou Afro-Américaines à bord de la station, mais ils ne faisaient pas partie des Expéditions, les équipages de l’ISS).

11 à bord de l’ISS ! Crédit : NASA

11 à bord de l’ISS !
Crédit : NASA

Au cours des derniers jours, l’équipage de l’ISS se composait exceptionnellement de 11 membres, dont l’astronaute français de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) Thomas Pesquet, arrivé le 24 avril avec trois confrères à bord de la capsule Crew Dragon Endeavour (Crew-2). Ce nombre ne constituait pas le record, qui est de 13. Mais comme l’ISS ne compte que 6 couchettes, cela obligeait 5 astronautes à « camper dans tous les modules« , racontait Thomas Pesquet lors d’une conférence de presse donnée depuis l’espace.
Enfin, avec la présence de deux capsules Crew Dragon – Resilience et Endeavour – c’était la première fois que deux vaisseaux américains étaient amarrés en même temps à l’ISS.
Le retour de Thomas Pesquet et de ses trois collègues est prévu fin octobre ou début novembre 2021 à bord d’Endeavour.

     

     

     

    Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, la Cité de l’espace ferme ses portes du jeudi 29 octobre jusqu’à nouvel ordre.

     

     

    Nous vous remercions de votre compréhension.