Retour du Soyouz MS-13

Retour du Soyouz MS-13

Le vaisseau russe est revenu de l’ISS le 6 février, ramenant sur Terre l’Américaine Christina Koch, l’Italien de l’ESA Luca Parmitano et le Russe Alexandre Skvortsov. Avec 328 jours, Christina Koch détient le record de durée d’un vol spatial féminin.

C’est à 15h12, heure locale du Kazakhstan, que le vaisseau russe Soyouz MS-13 a atterri au sud-est de la ville de Dzhezkazgan. Les 3 astronautes à bord avaient quitté un peu plus de 3 heures auparavant la Station Spatiale Internationale.

Les 2 records européens de Luca Parmitano

Le retour sur Terre s’est déroulé comme prévu, la capsule finissant sa descente sous son imposant parachute avant de se poser au sein des plaines enneigées. La vidéo NASA ci-dessous résume l’entrée dans le vaisseau russe, son départ de l’ISS, son arrivée puis la sortie de l’équipage.

L’Italien de l’Agence Spatiale Européenne Luca Parmitano conclut ainsi sa deuxième mission (appelée Beyond pour l’ESA). En 2013, son premier séjour à bord de la station avait duré 166 jours et quelques heures. Cette fois-ci, il est resté là-haut presque 201 jours et occupa la fonction de commandant de l’ISS pour la deuxième partie de son vol (premier Italien et troisième Européen à exercer ce poste).

Luca Parmitano à sa sortie de la capsule du Soyouz MS-13. Crédit : NASA/Bill Ingalls

Luca Parmitano à sa sortie de la capsule du Soyouz MS-13.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

Luca Parmitano cumule ainsi en 2 vols 367 jours sur orbite, un record pour un astronaute de l’ESA. Au sein de l’agence, il est aussi celui qui totalise le plus de temps en scaphandre avec 33 heures et 9 minutes en 6 «marches spatiales» (dont 2 lors de sa mission de 2013).

328 jours pour Christina Koch

L’Américaine Christina Koch aura pour son baptême de l’espace remporté le record du plus long vol féminin d’une traite. Arrivée à bord de l’ISS avec le Soyouz MS-12 le 15 mars 2019, soit avant Parmitano et Skvortsov, elle a donc passé 328 jours et 13 heures sur orbite.

Christina Koch conclut sa première mission et établit aussi un record de durée d’une traite pour les femmes dans l’espace. Crédit : NASA/Bill Ingalls

Christina Koch conclut sa première mission et établit aussi un record de durée d’une traite pour les femmes dans l’espace.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

Elle est à ce titre aussi la deuxième personne de nationalité américaine en matière de longueur d’un vol d’une traite, juste derrière les 340 jours de son compatriote Scott Kelly en 2015-2016. La troisième place revient à Peggy Whitson avec les 289 jours de sa troisième mission en 2016-2017. Toutefois, en cumulatif, Peggy Whitson reste en tête côté Américain (pour les hommes comme pour les femmes) avec 665 jours et 22 heures (neuvième position mondiale, les places 8 à 1 revenant toutes à des Russes !).

545 jours cumulés pour Alexandre Skvortsov

La troisième mission du Russe Alexandre Skvortsov étant de presque 201 jours comme Luca Parmitano (partis et revenus dans le même Soyouz MS-13), c’est aussi la plus longue pour lui. En effet, ses 2 précédents vols vers l’ISS avaient duré 176 et 169 jours en 2010 et 2014. Son total de 545 jours et 23 heures, lui procure la quinzième place en matière de temps cumulé sur orbite.

La troisième mission d’ Alexandre Skvortsov est aussi sa plus longue avec presque 201 jours. Crédit : NASA/Bill Ingalls

La troisième mission d’ Alexandre Skvortsov est aussi sa plus longue avec presque 201 jours.
Crédit : NASA/Bill Ingalls

À bord de l’ISS, l’équipage est désormais réduit à 3 personnes : le commandant russe Oleg Skripochka, l’Américaine Jessica Meir et son compatriote Andrew Morgan. Le prochain vol d’un Soyouz vers la station est annoncé pour la mi-avril.

Le trio de l’Expédition 62, l’équipage actuel de l’ISS (de gauche à droite) : Andrew Morgan, Oleg Skripochka et Jessica Meir. Crédit : NASA

Le trio de l’Expédition 62, l’équipage actuel de l’ISS (de gauche à droite) : Andrew Morgan, Oleg Skripochka et Jessica Meir.
Crédit : NASA