Thomas Pesquet, commandant de l’ISS

Thomas Pesquet, commandant de l’ISS

Ce 4 octobre, Thomas Pesquet est devenu le quatrième Européen et le premier Français à occuper le poste de commandant de l’ISS, la Station Spatiale Internationale.

Le dixième Français dans l’espace est arrivé à bord de l’ISS le 24 avril dernier en voyageant avec la capsule Crew Dragon Endeavour de la société privée SpaceX pour le compte de la NASA. Il était accompagné des Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur ainsi que du Japonais Akihiko Hoshide.

Thomas Pesquet reçoit la clé de l’ISS

Thomas Pesquet a ainsi intégré avec ses camarades du vol Crew-2 l’Expédition 65 de l’ISS qui comprend trois autres astronautes : les Russes Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov ainsi que l’Américain Mark Vande Hei (arrivés auparavant avec le Soyouz MS-18). Shannon Walker a tout d’abord exercé le commandement de l’ISS jusqu’au 2 mai 2021, date à laquelle la responsabilité a été transférée à Akihiko Hoshide. Ce lundi 4 octobre, Thomas Pesquet est officiellement devenu le commandant de la station lors de la cérémonie traditionnelle au cours de laquelle Akihiko Hoshide lui a passé la clé de l’ISS (vidéo ci-dessous).

Cette clé est bien évidemment symbolique, mais elle permet de marquer le changement de commandement. Juste avant de la lui confier, le commandant en titre jusqu’alors, Akihiko Hoshide a dit à Thomas Pesquet : « Vous avez été un coéquipier incroyable et vous allez être un excellent commandant ».
Le dixième Français dans l’espace a ensuite salué les qualités de son prédécesseur, soulignant avec humour son « étrange capacité » à se matérialiser là où il faut dès que de l’aide est nécessaire ! « Je suis fier de représenter mon pays » a continué Thomas Pesquet qui a ajouté être conscient qu’il doit son poste de commandant de l’ISS aux accomplissement de la France dans le domaine spatial. Il a ainsi précisé, cette fois-ci en français : « Merci à tous les décideurs, tous les ingénieurs et tous les actifs du secteur spatial, si aujourd’hui je deviens le premier Français commandant d’un véhicule spatial, c’est en grande partie à vous que je le dois ».

Quatrième Européen et premier Français 

L’ISS réunit 5 agences spatiales : Roscosmos pour la Russie, la NASA pour les États-Unis, l’ESA (Agence Spatiale Européenne) pour l’Europe, la JAXA pour le Japon et l’ASC pour le Canada. À la tête de la station, on trouve majoritairement des Russes ou des Américains en raison de l’importance de la participation de leur pays. Toutefois, toutes les agences partenaires ont au moins eu une fois un de leur astronaute en tant que commandant. Le premier pour l’ESA était le Belge Frank De Winne en 2009 pour l’Expédition 21. Il fut suivi par l’Allemand Alexander Gerst lors de l’Expédition 57 en 2018 puis par l’italien Luca Parmitano en 2019-2020 pour l’Expédition 61. Thomas Pesquet est donc le quatrième astronaute de l’ESA à ce poste et le premier Français. Il s’agit avant tout de veiller à l’application du plan de vol (expériences scientifiques à mener, activités d’entretien, etc.) tout en assurant la cohésion de l’équipage en résolvant si besoin d’éventuels désaccords. En cas d’urgence, le commandant est amené à prendre les décisions qui s’imposent avec la sécurité des astronautes pour priorité.

L’équipage de Thomas Pesquet au début de son commandement. De gauche à droite et de haut en bas : Thomas Pesquet, Megan McArthur, Shane Kimbrough, Akihiko Hoshide, Mark Vande Hei, Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov. Crédit : NASA

L’équipage de Thomas Pesquet au début de son commandement. De gauche à droite et de haut en bas : Thomas Pesquet, Megan McArthur, Shane Kimbrough, Akihiko Hoshide, Mark Vande Hei, Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov.
Crédit : NASA

On notera que Thomas Pesquet est à la tête de la station alors que s’annonce une période plutôt chargée côté rotation des équipages. Le 5 octobre prochain, le Soyouz MS-19 décollera de Baïkonour avec le cosmonaute professionnel Anton Shkaplerov et deux personnes qui tourneront à bord de l’ISS des séquences du film de fiction The Challenge pour la chaîne russe Channel One. Il s’agit de l’actrice Yulia Peresild et du réalisateur Klim Shipenko. La station hébergera alors 10 personnes. Environ 12 jours plus tard, ils reviendront sur Terre avec le Soyouz MS-18 en compagnie d’Oleg Novitskiy. Puis le 30 octobre, une capsule Crew Dragon de SpaceX (vol Crew-3) s’envolera de Floride avec l’Européen Matthias Maurer accompagné de ses collègues américains Raja Chari, Thomas Marshburn et Kayla Barron (arrivée prévue le lendemain). Après quelques jours à 11 là-haut, Thomas Pesquet qui aura auparavant transféré sa responsabilité à Anton Shkaplerov, reviendra sur Terre avec la capsule Crew Dragon Endeavour autour de la mi-novembre avec Shane Kimbrough, Megan McArthur et Akihiko Hoshide.

L’ISS photographiée depuis le Soyouz MS-18 par Oleg Novitskiy alors que l‘engin accomplissait une manœuvre de changement de port d’amarrage à la fin septembre. Crédit : Roscosmos/Oleg Novitskiy

L’ISS photographiée depuis le Soyouz MS-18 par Oleg Novitskiy alors que l‘engin accomplissait une manœuvre de changement de port d’amarrage à la fin septembre.
Crédit : Roscosmos/Oleg Novitskiy

    INFORMATION PASS SANITAIRE 

     

    A partir du 21 juillet 2021, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à la Cité de l’espace.

     

    Merci de votre compréhension,

     

    La Cité de l’espace