Mercure passe devant le Soleil le 11 novembre

Mercure passe devant le Soleil le 11 novembre

Le lundi 11 novembre, la planète Mercure va passer devant notre étoile. Le phénomène sera visible depuis l’Europe et la Cité de l’espace a prévu une animation spécifique pour l’observer en toute sécurité.

Vénus et Mercure tournent autour du Soleil plus près que la Terre. Il peut donc se produire ce que les astronomes appellent un transit, c’est-à-dire que parfois ces planètes passent devant notre étoile vue depuis la Terre. Ce lundi 11 novembre, c’est Mercure qui nous offrira ce spectacle relativement rare puisqu’il faudra attendre le 13 novembre 2032 pour la prochaine fois.

Visible mais avec les précautions qui s’imposent

S’agissant d’un passage devant notre étoile, rappelons tout de suite que l’observation du Soleil sans protection adéquate, même à l’œil nu, peut vous faire perdre la vue.
De plus, le cas du transit de Mercure est différent de celui de Vénus. En effet, Mercure étant plus petite et plus loin, sa présence sous forme d’une minuscule bille noire devant le Soleil ne sera pas discernable sans instrument. Il faut au minimum de bonnes jumelles, mais il est préférable de se tourner vers des lunettes ou des télescopes impérativement équipés des dispositifs ou filtres spécifiquement conçus pour ce type d’observation.
En France métropolitaine, le transit commencera à 13h37 (heure de votre montre) et Mercure sera au milieu de sa course devant le Soleil à 16h20. L’astre du jour se couchera sur le territoire métropolitain avant la fin du transit. Ceci dit, vous remarquerez que le phénomène dure suffisamment longtemps pour donner de la souplesse dans son observation, notamment s’il faut attendre que des nuages s’écartent !

Ci-dessous, le passage de Mercure devant le Soleil le 9 mai 2016 vu par le satellite SDO de la NASA.

Pour voir le transit de Mercure dans les meilleures conditions, nous vous conseillons de vous tourner vers les clubs d’astronomie de votre région qui de surcroît connaissent les précautions à appliquer.
À Toulouse, la Cité de l’espace a décidé que sa Coupole de l’Astronome (accès inclus dans le prix d’entrée) suivra le transit. Le Solarama permettra à une dizaine de personnes en même temps de voir le passage de Mercure en toute sécurité. La lunette Lunt conçue pour regarder le Soleil sera aussi consacrée à cet événement. Dans ce cas, les personnes se succéderont à son oculaire une par une. Le télescope de 40 cm sera lui équipé d’une caméra et l’image captée relayée sur un écran. Enfin, une animation spécifique et une maquette Soleil-Terre-Mercure expliqueront aux petits et grands le transit de Mercure.

À la Cité de l’espace, la Coupole de l’Astronome tournera ses instruments vers le Soleil pour montrer en toute sécurité le transit de Mercure (s’il n’y a pas de nuages bien sûr). Crédit : Cité de l’espace/Manuel Huynh

À la Cité de l’espace, la Coupole de l’Astronome tournera ses instruments vers le Soleil pour montrer en toute sécurité le transit de Mercure (s’il n’y a pas de nuages bien sûr).
Crédit : Cité de l’espace/Manuel Huynh

Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer à la Cité de l’espace ou vers un club d’astronomie, sachez que le site web du satellite SDO (Solar Dynamics Observatory) de la NASA a prévu une page spéciale pour le suivi du transit de Mercure. Consacrées intégralement à la surveillance de notre étoile, les caméras de SDO verront le passage de la planète et les images récoltées seront diffusées en léger différé (le temps de leur transmission et de leur traitement).

Cliquez sur cette image pour accéder à la page web dédiée au transit de Mercure sur le site du satellite SDO. Crédit : NASA/Cité de l’espace

Cliquez sur cette image pour accéder à la page web dédiée au transit de Mercure sur le site du satellite SDO.
Crédit : NASA/Cité de l’espace

Les transits de Mercure ne sont pas aussi rares que ceux de Vénus, mais ils restent des événements peu fréquents. Ils se produisent soit en mai, soit en novembre. Ceux de mai sont espacés de 13 au 33 ans. Ceux de novembre de 7, 13 ou 33 ans. Le précédent transit de Mercure a eu lieu le 9 mai 2016. Après celui du 11 novembre 2019, il faudra attendre le 13 novembre 2032, le 7 novembre 2039 ou encore le 7 mai 2049. Puis 2052, 2062, 2065, etc. Bref, autant en profiter cette année !