Ultima Thule se dévoile un peu plus

Ultima Thule se dévoile un peu plus

Le 1er janvier, New Horizons a survolé l’objet de la ceinture de Kuiper 2014 MU69 surnommé Ultima Thule à plus de 6 milliards de kilomètres. Un nouveau cliché plus résolu est récemment arrivé.

Après 13 ans de voyage (sans oublier le survol de Pluton en 2015), la sonde de la NASA a signé le 1er janvier 2019 le survol le plus lointain. Conçue et opérée pour l’agence américaine par l’Applied Physics Laboratory de la Johns Hopkins University dans le Maryland, New Horizons est passée à 3500 km de 2014 MU69 aussi connu comme Ultima Thule. Mais à plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre, la transmission des données récoltées prend du temps.

5 m de plus par pixel

Souvenez-vous, le 2 janvier, les responsables de la mission avec à leur tête le planétologue Alan Stern présentaient une photo de cet objet de la ceinture de Kuiper (située au-delà de l’orbite de Neptune) prise par New Horizons à 28000 km de distance et 30 minutes avant le passage le plus proche. C’est la caméra LORRI (Long-Range Reconnaissance Imager), en quelque sorte le téléobjectif de la sonde, qui avait saisi ce cliché.
Cette image est reproduite ci-dessous (article complet ici).

Ultima Thule à 28000 km de distance par New Horizons. On voit aussi un profil colorimétrique qui révèle que ce KBO est plutôt brun en raison des molécules hydrocarbonées à sa surface qui ont été rougies par le rayonnement de notre étoile pendant plusieurs milliards d’années. Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

Ultima Thule à 28000 km de distance par New Horizons. On voit aussi un profil colorimétrique qui révèle que ce KBO est plutôt brun en raison des molécules hydrocarbonées à sa surface qui ont été rougies par le rayonnement de notre étoile pendant plusieurs milliards d’années.
Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

La résolution de cette image était annoncée à 140 m par pixel pour cet objet de 33 km de long.
Lors de son survol, la sonde a enregistré de nombreuses données, dont des photos. Mais à plus de 6 milliards de kilomètres, leur transmission demande du temps, beaucoup de temps même puisqu’il faudra plus d’un an pour tout recevoir sur Terre.

Toutefois, le 24 janvier, les équipes de l’Applied Physics Laboratory de la Johns Hopkins University ont rendu public un nouveau portrait de 2014 MU69 réceptionné du 18 au 19 janvier. Cette fois-ci, la résolution est de 135 m/pixel. La différence ne semble pas énorme (135 au lieu de 140) et pourtant, le lointain objet peu altéré depuis l’époque de la formation des planètes apparaît bien plus défini. Ce cliché a été obtenu avec une autre caméra, la MVIC (Multicolor Visible Imaging Camera) qui fait partie de l’instrument Ralph.

L’objet de la ceinture de Kuiper 2014 MU69 par la caméra MVIC de New Horizons le 1er janvier 2019 à 6700 km de distance. Crédit : NASA/JHUAPL/SwRI

L’objet de la ceinture de Kuiper 2014 MU69 par la caméra MVIC de New Horizons le 1er janvier 2019 à 6700 km de distance.
Crédit : NASA/JHUAPL/SwRI

L’Applied Physics Laboratory précise que cette photo a été prise à 6700 km de distance, 7 minutes avant le survol le plus rapproché à 3500 km. D’autres images encore plus résolues sont stockées dans la mémoire informatique de la sonde et attendent d’être transmises.