Valeri Poliakov pour toujours dans les étoiles

Valeri Poliakov pour toujours dans les étoiles

Né en 1942 au sud de Moscou, Valeri Poliakov a accompli en 1994 et 1995 à bord de la station Mir ce qui reste le plus long vol spatial d’une traite avec 437 jours. Il nous a quittés le 19 septembre à 80 ans.

Lorsqu’il vient au monde le 27 avril 1942 à Toula au sud de Moscou, Valeri Poliakov s’appelle encore Korshunov. En 1957, son beau-père l’adopte et il porte alors légalement le nom avec lequel il deviendra la personne qui décrochera le record du vol spatial le plus long.

Un record qui tient toujours

Valeri Poliakov a obtenu son doctorat de la Première Université de médecine Ivan Setchenov de Moscou. Il est souvent indiqué que la mission Voskhod 1 qui comprend Boris Yegorov (un médecin) en 1964 pousse Valeri Poliakov à se spécialiser dans la santé spatiale. Il est d’ailleurs sélectionné cosmonaute en 1972.
Son premier vol de 240 jours se déroule à cheval sur 1988 et 1989 à bord de la station Mir. C’est toutefois sa seconde mission qui reste la plus connue du 8 janvier 1994 au 22 mars 1995, à nouveau à bord de Mir. Valeri Poliakov y accomplit en effet un séjour de 437 jours, 17 heures et 58 minutes, le plus long d’une traite.
Ci-dessous, un portrait du cosmonaute mis en ligne voici 8 ans par l’agence spatiale russe Roscosmos.

En 2 missions, Poliakov cumule 678 jours. Il n’est donc pas la personne qui a passé le plus de temps dans l’espace, cette distinction revenant à son compatriote russe Gennady Padalka avec 878 jours en 5 vols.
En revanche, au moment où il nous quittait âgé de 80 ans, Valeri Poliakov détenait toujours le record du vol le plus long d’une traite, même si plus d’un quart de siècle était passé depuis !