Un module scientifique pour la station chinoise

Un module scientifique pour la station chinoise

Le 24 juillet, la station spatiale chinoise a reçu son second module. Baptisé Wentian, il hébergera des expériences scientifiques. Dans les mois à venir, un deuxième module laboratoire, Mengtian, sera ajouté à ce complexe orbital.

L’équipage de la mission Shenzhou-14 est à bord de la station spatiale chinoise Tiangong depuis le 5 juin. Chen Dong (commandant), Liu Yang et Cai Xuzhe occupaient alors l’unique module Tianhe dit aussi corps central. Cependant, le nouveau complexe orbital chinois a été conçu dès le départ pour être constitué de plusieurs éléments envoyés progressivement.

Le laboratoire Wentian

Et le premier des éléments additionnels prévus a été envoyé le 24 juillet depuis le centre spatial Wenchang situé sur l’île d’Hainan. Le lanceur lourd CZ-5B a été mis à contribution pour cette occasion en raison de la masse de 23 tonnes du module Wentian. Rappelons que le CZ-5B avait également placé sur orbite sur orbite le corps central Tianhe de la station fin avril 2021.

Le module laboratoire Wentian en préparation au sol (à gauche) et son lancement le 24 juillet 2022 avec un CZ-5B depuis Wenchang (à droite). Crédit CNSA/Cité de l’espace

Le module laboratoire Wentian en préparation au sol (à gauche) et son lancement le 24 juillet 2022 avec un CZ-5B depuis Wenchang (à droite).
Crédit CNSA/Cité de l’espace

Après un peu plus d’une demi-journée de vol en automatique, Wentian s’est amarré à Tianhe. La station chinoise accueillait dès lors son premier laboratoire scientifique. Le lendemain 25 juillet, les astronautes chinois Cai Xuzhe, Chen Dong et Liu Yang ouvraient les écoutilles et entraient pour la première fois à bord du nouveau module.

À bord de Wentian (de gauche à droite) : Cai Xuzhe, Chen Dong et Liu Yang. Crédit : Cité de l’espace d’après vidéo CNSA

À bord de Wentian (de gauche à droite) : Cai Xuzhe, Chen Dong et Liu Yang.
Crédit : Cité de l’espace d’après vidéo CNSA

Wentian est un module laboratoire de 18 m de long essentiellement consacré à l’astronomie et à l’environnement spatial. Il est ainsi doté d’un bras robotique afin d’installer à l’extérieur des expériences pensées pour être exposées au vide orbital.
Toujours lors de la mission Shenzhou-14 de Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe, la station chinoise devrait recevoir vers le mois d’octobre un deuxième laboratoire appelé Mengtian conçu pour les sciences de la Terre et de l’Univers.