Cité de l'espace
Exposition "Effet spatial" de Sandrine Elberg - Résidence 1+2

Exposition "Effet spatial" de Sandrine Elberg - Résidence 1+2

Exposition "Effet spatial" de Sandrine Elberg - Résidence 1+2

Exposition "Effet spatial" de Sandrine Elberg - Résidence 1+2

Date du 30 septembre 2022 au 01 janvier 2023

Exposition Effet Spatial
Du 1er octobre au 1er janvier 2023
DE Sandrine ELBERG
dans le cadre de la Résidence 1+2

Une vision poétique de l’espace et de ses phénomènes célestes

Retrouvez la liste des œuvres présentées à la Cité de l’espace

 

Effet spatial

Se trouve-t-on dans la matière organique, le cosmos ou un espace poétique ? Dans son approche photographique, Sandrine Elberg  utilise aussi bien le papier photographique photosensible que les plaques d’aluminium pour accueillir l’image ou le geste photographique. Il en va de même concernant le processus de création qui mêle et juxtapose les outils et les expérimentations argentiques et numériques.
Pour l’exposition Effet spatial à la Cité de l’espace à Toulouse, toujours ancrée dans cet univers stellaire, Sandrine Elberg propose une déambulation artistique par le biais de propositions visuelles et scéniques. La science et la photographie explorent le réel grâce aux outils d’observations de l’infiniment grand (télescope) à l’infiniment petit (microscope). Les frontières entre le visible et l’invisible se trouvent ainsi redessinées.

L’artiste brouille les pistes d’une réelle photographie astrale à partir d’archives du fonds photographique de
l’Observatoire Midi-Pyrénées et en s’inspirant également des images scientifiques réalisées par les chercheurs du CNRS Occitanie Ouest au centre de biologie intégrative à Toulouse. In fine, Sandrine Elberg joue sciemment avec les dispositifs dans les espaces d’exposition de la Cité de l’espace. Ces oeuvres témoignent de la capacité à reconfigurer notre cosmos au-delà du visible pour y découvrir des planètes, des roches lunaires et des ciels étoilés ; un versant de notre imaginaire collectif lié à l’histoire des découvertes scientifiques depuis la naissance de l’astronomie.

SANDRINE ELBERG

Née en 1978, Sandrine Elberg est une photographe et autrice qui vit et travaille en France.
Depuis 2015, son travail se concentre sur la thématique de l’astronomie et des sciences. Elle noue un rapport poétique avec le mythe et l’iconographie du cosmos où se mêlent vrais et faux semblants.
Sandrine Elberg participe à plus d’une centaine d’expositions et d’évènements liés à la photographie et l’art contemporain au sein de prestigieuses institutions, telle que « Noir et blanc une esthétique de la photographie » issue de la collection BNF au Grand Palais à Paris. Elle présente sa deuxième exposition personnelle « ASTRA » à Paris puis lors des Rencontres de la photographie à Arles.
Sandrine attache une importance particulière aux éditions qui complètent ses expositions. Après le succès de son premier livre autoédité « Cosmic », elle publie sa deuxième monographie « M.O.O.N », Son travail fait aussi l’objet de plusieurs portfolios publiés dans la Revue Espace(s) du CNES, Les Others, Fisheye Magazine, Halogénure, Réponse Photo.
©Sandrine Elberg

Vendredi 30 septembre – Vernissage dans le cadre de la Nuit européenne des chercheur·e·s 

Restitution de la Résidence 1+2 Factory #2022 de Sandrine Elberg à la Cité de l’espace.
Rencontre et échange avec Brice Ronsin, ingénieur de recherche au CBI – Centre de biologie intégrative (CNRS/UPS) et Philippe Guionie, directeur de la Résidence 1+2. Mapping sur la fusée Ariane en collaboration avec Stella Motion et J.P Brunaud.

 

Informations pratiques

© Sandrine Elberg